Hintigo
Hintigo
09 Juil, 2019 - 15:52
se former avant la retraite

Pourquoi et comment se former avant la retraite ?

Hintigo

Que ce soit pour anticiper un cumul emploi retraite, ou découvrir une nouvelle activité, il existe des solutions pour se former avant la retraite.

L’article continue en dessous de cette annonce

L’allongement des carrières professionnelle, les mobilités induites par les changements au sein des entreprises, les projets de cumul emploi retraite, … autant de raisons qui peuvent amener un senior à penser à la formation.  Se former en fin de carrière est possible et peut être un véritable atout pour rester dans une dynamique motivante. 

La loi propose aux salariés, y compris les salariés seniors, des leviers pour mettre en œuvre leurs projets de formation, assortis d’opportunités financières à connaître ! Comment se former en fin de carrière ? Quels financements peuvent permettre de réaliser ces actions ? Comment procéder ?

Se former avant la retraite : un tremplin quel que soit le projet

Le report de l’âge légal de départ à la retraite induit un allongement des carrières professionnelles. Cependant, travailler plus longtemps ne signifie pas pour autant travailler de la même façon, notamment à une époque où les mutations technologiques nécessitent une adaptation permanente des compétences. 

Envisager une mobilité professionnelle en fin de carrière, qu’elle soit interne ou externe, est un projet qui peut dynamiser les dernières années d’activité professionnelle. Cette évolution peut amener le salarié senior à envisager de se former avant la retraite. 

Peu importe le moment de sa carrière ou un salarié souhaite se former, le code du travail propose différentes possibilités pour accompagner ce projet : le compte personnel de formation (CPF), ou la Pro-A, sont par exemple des moyens d’accéder à la formation professionnelle en toute autonomie ou en concertation avec son employeur.

Se former avant la retraite pour préparer un cumul emploi retraite ou pour se reconvertir de façon extraprofessionnelle est-ce possible ? La réponse est affirmative ! Les opportunités, notamment financières peuvent cependant différer. Si le compte personnel de formation (CPF) peut rester mobilisable pour les projets de formation à vocation professionnelle, les accompagnements financiers sont plus difficiles à trouver lorsque la formation n’est pas professionnalisante.

A savoir : l’entretien professionnel est le temps d’échange idéal pour évoquer ses projets de formation et/ou d’évolution professionnelle avec son supérieur hiérarchique.

Qu'est-ce que l'entretien professionnel ?
Pour en savoir plus Qu’est-ce que l’entretien professionnel ?

Se former pour dynamiser sa fin de carrière

Transmettre ses savoirs

En tant que senior, le salarié possède un véritable savoir-faire qui est précieux pour l’entreprise. Ce savoir-faire pourra être transmis aux nouveaux embauchés dans le cadre de leur intégration, mais être formateur ne s’improvise pas ! L’approche pédagogique est une compétence qui peut être plus naturelle pour certains que pour d’autres. Fort heureusement, transmettre cela s’apprend. Les salariés qui souhaitent s’engager dans une démarche de transmission des savoirs en fin de carrière peuvent ainsi suivre une formation de formateur. 

L’article continue en dessous de cette annonce

Comment procéder ? Ce projet doit être évoqué avec le supérieur hiérarchique, le service des ressources humaines ou la Direction selon l’organisation interne de l’entreprise. Si celui-ci correspond à la stratégie de l’entreprise, la formation pourra être financée.

Évoluer

En fin de carrière, le salarié peut avoir envie d’évoluer, de partir sur de nouveaux challenges. L’expérience acquise sera un atout, mais une formation complémentaire peut être utile pour se mettre à niveau ou développer ses compétences.

Ainsi par exemple, un dessinateur industriel peut se former sur un nouveau logiciel de dessin pour renforcer ses compétences, un expert technique peut enrichir ses connaissances en suivant un module de formation commerciale pour se diriger vers un poste technico-commercial, etc.

Comment procéder ? Ici encore, le projet doit être évoqué avec la hiérarchie. Si celui-ci correspond à la stratégie de l’entreprise, la formation pourra être financée. 

A savoir : l’employeur n’est pas obligé d’accepter le projet de formation proposé par le salarié. L’accord de l’employeur sera ainsi plus difficile à obtenir si la formation vise une reconversion n’ayant aucun lien avec l’activité de l’entreprise.

Si le salarié senior souhaite néanmoins réaliser son projet sans l’accord de son employeur, il peut le faire en tout autonomie en participant à une formation en dehors de son temps de travail. Le Compte personnel de formation pourra être mobilisé pour financer partiellement les dépenses engagées.

Comment mobiliser son compte personnel de formation ?
Pour en savoir plus Comment mobiliser son compte personnel de formation ?

Se former pour anticiper un cumul-emploi retraite

Se former avant la retraite pour préparer la dernière étape de sa vie professionnelle en partant sur un cumul-emploi retraite est une option choisie par de nombreux salariés seniors. 

Se former lorsque l’on est encore dans la dynamique de son activité professionnelle permet en effet de profiter des dispositifs de formation accessible aux salariés. 

L’article continue en dessous de cette annonce

Ainsi par exemple, le compte personnel de formation est réservé à la population active et s’éteint à la retraite ! Il serait dommage de ne pas utiliser son crédit formation pour suivre une formation utile une fois l’entreprise quittée !

Cumul emploi-retraite : quelles sont les règles ?
Pour en savoir plus Cumul emploi-retraite : quelles sont les règles ?

Se former pour découvrir une nouvelle activité

Après 30 ans de comptabilité, pourquoi ne pas se former pour découvrir l’apiculture ? Le fait est que l’on vit plus longtemps en bonne santé. Après avoir quitté la vie active, de nombreux retraités se lancent dans des activités extraprofessionnelles, pour certaines toutes nouvelles pour eux. 

A savoir : on ne parlera pas ici de reconversion professionnelle car, en dehors du cumul emploi-retraite.

Se former avant la retraite pour découvrir de nouveaux horizons est toujours possible. Le point qui pourra poser problème reste le financement : en effet, en dehors de visée professionnelle, les actions de formation devront être financées par le retraité lui-même, sur ses propres économies. 

Une anticipation des projets avant le départ à la retraite peut néanmoins permettre d’optimiser les financements, notamment en choisissant une formation figurant sur la liste des actions éligibles au compte personnel de formation.

À lire aussi