Tanguy Revault
Tanguy Revault
22 Juil, 2019 - 11:22
aides à la conduite

Aides à la conduite : plus de confort et de sécurité

Tanguy Revault

Les aides à la conduite sont présentes dans un grand nombre de voitures. Cet article vous en dit plus et présente leurs avantages.

Les aides à la conduite (ADAS) étaient autrefois présentes sur les voitures haut de gamme. Mais on les trouve aussi désormais sur certains véhicules d’entrée de gamme. Destinées à rendre la conduite plus confortable et à la sécuriser, il est même difficile pour certains conducteurs de s’en passer désormais.

Qu’est-ce que l’Aide à la conduite ?

L’aide à la conduite est un système de sécurité qui informe ou assiste le conducteur afin de le libérer de certains tâches qui risquent d’affaiblir sa vigilance ou bien qui permet de lui éviter une situation dangereuse qui pourrait se terminer par un accident de la route.

Il s’agit de systèmes simples comme la direction assistée que l’on trouve sur l’ensemble des voitures de nos jours, mais aussi de systèmes plus complexes comme un radar qui permet de maintenir les distances de sécurité.

Quels sont les avantages ?

Les aides à la conduite présentent de nombreux avantages, à la fois pour le conducteur, mais aussi pour les passagers, pour les autres conducteurs ainsi que pour les piétons. Parmi ces avantages, on retrouve :

Plus de confort : c’est le cas par exemple du radar de recul qui émet un son lorsque l’on s’approche trop près d’un obstacle ou bien encore des capteurs de détection de places qui permettent de calculer si une place est assez spacieuse pour garer son véhicule.

Plus de sécurité : c’est le cas par exemple de l’assistance au freinage d’urgence ou bien encore des détecteurs qui repèrent un éventuel état de somnolence du conducteur.

Augmenter l’agrément de conduite : il s’agit de rendre la conduite plus facile pour celui qui est au volant. On pense notamment à l’aide au démarrage en côte ou bien encore à l’aide au maintien dans la voie lorsque la voiture franchit certaines lignes.

Quelques exemples d’aides à la conduite

Aujourd’hui, de nombreux constructeurs travaillent sur le développement de systèmes d’aides à la conduite afin de rendre l’expérience du conducteur au volant plus aisée et plus sécurisante. Voici quelques exemples afin de vous donner une idée :

Le régulateur adaptatif de vitesse

C’est un équipement très appréciée des automobilistes. Il permet de conserver une vitesse donnée mais aussi de l’adapter à celle du véhicule qui se trouve devant afin de maintenir une distance de sécurité. Les automobilistes apprécient beaucoup cette fonction sur autoroute, surtout lorsqu’ils effectuent une longue distance.

Comment fonctionne le régulateur de vitesse ?
Voir aussi Comment fonctionne le régulateur de vitesse ?

Les phares adaptatifs

Pour beaucoup, la conduite dans l’obscurité est un véritable calvaire. Les phares adaptatifs sont présents sur de nombreuses automobiles (BMW, Mercedes, Audi…) et s’adaptent aux conditions de luminosité. Ils permettent notamment d’éviter d’avoir à couper les pleins phares au moment de croiser d’autres voitures et peuvent même s’éteindre lorsque vous vous trouvez dans une zone très éclairée, puis se rallumer lorsque l’obscurité se fait présente à nouveau.

Le détecteur d’angle mort

Aussi nommé BLIS, c’est un système très pratique lorsque vous voulez doubler à de nombreuses reprises sur voie rapide. Il n’est pas toujours évident d’être attentif aux voitures qui se trouvent dans l’angle mort du rétroviseur, alors ce système affiche dans le coin du rétroviseur un pictogramme si un véhicule se trouve dans l’angle mort au moment où vous actionnez le clignotant.

La vision de nuit

C’est un système qui est disponible uniquement chez certaines enseignes comme DS, Audi, BMW ou bien encore Mercedes. Il permet de faire apparaitre sur l’écran la présence d’un piéton, d’un animal ou d’un cycliste, ce bien avant qu’ils soient visibles à l’aide des phares. Comme nous le disions plus haut, la conduite de nuit n’est jamais aisée, cette technologie est donc un véritable allié pour ceux qui ne sont pas très à l’aise avec la conduite de nuit.

Le Traffic Jam Chauffeur

Ce système a été développé par le groupe PSA et facilite clairement la vie en cas d’embouteillages. La condition pour en bénéficier est de rouler à une vitesse inférieure à 50-70 km. En situation d’embouteillage, il permet donc de déléguer la conduite à la voiture qui circulera de manière tout à fait autonome et adaptera l’allure au trafic et selon les limitations en vigueur. Cela évite au chauffeur de se fatiguer lorsque la conduite devient monotone. Et l’on sait que les accidents en situation d’embouteillage restent trop nombreux.

À lire aussi :