Chauffeur Privé vs Uber : avantage pour le spécialiste français du VTC !

Le duel Chauffeur Privé vs Uber s’intensifie de jour en jour. Aux dernière nouvelles, c’est le spécialiste français du VTC qui semble avoir l’avantage.

Chauffeur Privé vs Uber : avantage pour le spécialiste français du VTC !
Chauffeur Privé vs Uber : la firme française a le vent en poupe

Ces derniers mois, la société de VTC 100% française a multiplié les assauts publicitaires pour tenter de faire oublier son rival américain Uber. Il faut dire que Chauffeur Privé est sur tous les fronts. D’ailleurs, depuis peu, l’application hexagonale de transport urbain semble avoir devancé sa concurrente étasunienne. Retour sur l’incroyable feuilleton Chauffeur Privé vs Uber !

Chauffeur Privé vs Uber : avantage à la start-up frenchie

La nouvelle édition du classement « Fast 50 », qui récompense chaque année les meilleures start-ups françaises, est parue récemment. On peut y voir que Chauffeur Privé, société de VTC bien de chez nous, y occupe la deuxième place. La performance est inédite compte tenu du jeune âge de Chauffeur Privé, entreprise qui propose des trajets simples en région parisienne à partir de 9 euros seulement. Suffisant pour remporter le duel Chauffeur Privé vs Uber haut la main ? C’est fort possible.

Une campagne publicitaire très agressive en France

L’intuitivité et l’ergonomie de l’application Chauffeur Privé n’expliquent pas tout. La firme est sur le point de faire oublier Uber et les taxis grâce à sa campagne publicitaire exceptionnelle visant à déstabiliser l’ogre nord-américain. Lancée depuis début-septembre, cette dernière s’est avérée, on peut le dire, très efficace !

Chauffeur Privé a finalement recours à une méthode qui est monnaie courante aux USA, les attaques publicitaires étant légion au pays de l’Oncle Sam. On peut donc parler d’arroseur arrosé. Mais pour détourner le logo du géant américain Uber, Chauffeur Privé n’y est pas allé de main morte.

Les méthodes d’optimisation fiscales d’Uber pointées du doigt

Entamé en 2012, le combat Chauffeur Privé vs Uber pourrait prochainement prendre fin. Dans sa campagne promotionnelle, Chauffeur Privé fait clairement allusion aux méthodes fiscales douteuses de son concurrent anglo-saxon, prétextant qu’il ne mérite pas les faveurs d’une clientèle française. On peut en effet lire sur certains panneaux publicitaires des phrases choc telles que « Chez nous, 100% de nos impôts ont la France pour Terminus » ou encore « Ne tombez pas dans le panneau », des attaques frontales qui expliquent en grande partie la baisse de popularité d’Uber auprès du grand public.

Chauffeur Privé, qui n’est devancé que par Horizontal Software au palmarès « Fast 50 » – le numéro un sur le podium est un développeur de logiciel qui s’adresse aux services de ressources humaines –, paye en effet tous ses impôts en France et peut se targuer de faire travailler pas moins de 12 000 employés au sein du territoire.

Et si le combat Chauffeur Privé vs Uber se remportait sur le terrain du social ?

 

A lire aussi :