Comment trouver un co-emprunteur ?

Un emprunt peut être contracté seul ou à deux. Alors comment trouver un co-emprunteur ? Voici la réponse…

Comment trouver un co-emprunteur ?
Trouver un co-emprunteur : facile ou pas ?

Pour obtenir les meilleures conditions d’emprunt ou tout simplement décrocher un crédit, il est préférable d’être deux. Mais lorsque l’on n’a pas de conjoint, comment trouver un co-emprunteur ?

Co-emprunteur : augmenter ses chances d'obtenir un prêt

Co-emprunteur ou co-acquéreur : définition

Ce peut être l’un ou l’autre ou les deux ensembles. Mais ce sont deux termes à ne pas confondre. Une personne peut très bien acquérir un bien et en devenir co-acquéreur. Mais elle n’est pas pour autant co-emprunteur. C’est le cas si elle finance par ses propres moyens l'achat immobilier. Par contre, elle devient co-emprunteur si elle emprunte avec l’autre acquéreur. Dans ce cas, un contrat de prêt est signé. Conséquence de ce contrat ? Les personnes signataires sont solidaires du remboursement.

Un co-emprunteur peut très bien choisir de ne pas devenir co-acquéreur. C’est l’exemple des parents qui veulent garantir l’emprunt immobilier d’un enfant.

Qui peut devenir co-emprunteur ?

Si en règle générale, les emprunts liés à un achat immobilier sont souscrit par les deux conjoints ou concubins vivant sous le même toit. On peut aussi en trouver dans la sphère familiale, amicale ou sociale. In fine, il suffit qu’une personne accepte de s’engager contractuellement mais aussi qu’elle puisse le faire.

Rappelons que les banques ne prêtent que sous certaines conditions strictes. Et cela est d’autant plus vrai pour un crédit immobilier où les enjeux financiers sont importants. Le co-emprunteur doit être solvable et être en mesure d’apporter tous les justificatifs en matière d’emploi, de revenus, etc. Le profil de tous les emprunteurs sera alors examiné par le banquier afin d’accorder ou pas le crédit.

Comment « rompre » avec un co-emprunteur ?

Trouver un co-emprunteur, c’est bien mais que se passe-t-‘il si les conditions ne sont plus réunis pour qu’il le demeure ? C’est le cas lors d’un divorce ou d’une séparation.

  • L’emprunteur peut décider de réaliser un remboursement anticipé de l’intégralité de la dette. A lui ensuite, d’aller récupérer sa part auprès du co-emprunteur.
  • A l’issue d’un accord amiable, chacun peut décider de rembourser le capital restant dû lui revenant.

Possible mais difficile de trouver un co-emprunteur

Chacun peut se porter co-emprunteur, mais il faut reconnaitre que la plupart des contrats se font entre époux, concubins ou familles. Au regard de l’engagement financier que cela implique, il semble difficile d’en trouver ailleurs. Et cela d'autant plus si la personne n’est pas aussi coacquéreur. Dans tous les cas, il faudra s’assurer de sa solvabilité.

A lire aussi :

Continuer à lire