Cotisation retraite : pourquoi cotiser et quels sont vos droits ?

Le versement d'une cotisation retraite est obligatoire : c'est l'employeur qui doit prélever cette somme et la verser directement aux caisses de retraite.

Cotisation retraite : pourquoi cotiser et quels sont vos droits ?
Cotisation retraite : comment cotise-t-on ? Comment est-elle calculée ?

Le versement d’une cotisation retraite conditionne le droit à une pension de retraite une fois que le salarié a travaillé (et cotisé !) un certain nombre de trimestres. Sauf que le calcul et le taux de cotisation sur les pensions de retraite paraissent souvent obscurs dans un climat politique où les réformes des retraites sont sur le devant de la scène et où les règles du jeu changent trop souvent.

Comment cotise-t-on ?

La retraite globale de l’ancien actif est composée d’une retraite de base et éventuellement d’une retraite complémentaire. Pour financer sa retraite, l’intéressé doit « cotiser », ce qui signifie que des montants sont prélevés chaque mois sur son salaire. Les cotisations sont scindées en deux parties : les cotisations patronales (qui représentent 60 % du montant des cotisations) et les cotisations salariales (qui représentent 40 % du montant des cotisations).

Contrairement aux cotisations pour la retraite complémentaire, qui sont réalisées d’un commun accord entre le salarié et une société d’assurance, les cotisations retraite entrant pour le compte de la pension de base sont directement versées par l’employeur aux organismes de retraite. De ce fait, aucune démarche n’est requise de la part du salarié.

IMPORTANT :

Que vous soyez travailleur agricole, travailleur indépendant ou fonctionnaire, le système de prélèvement des cotisations reste le même. Dans le cas des cotisations de retraite des fonctionnaires par exemple, les contributions salariales, qui varient selon le type de cotisation, sont prélevées par l’Éducation Nationale qui les reversent ensuite à la CNRACL (Caisse des Pensions Civiles et Militaires ou Caisse Nationale de Retraite des Agents des Collectivités Locales).

Quel est le taux de la cotisation retraite ?

La pension de retraite est estimée à 50 % du salaire moyen perçu au long de la carrière, auquel s’ajoute un montant calculé par les caisses de retraite. Il y a également une petite part de la cotisation retraite qui sera due par le salarié. Les actifs ont subi en 2014 une première hausse des cotisations retraite : une contrainte qui répond à un besoin urgent, les caisses de retraite peinent à indemniser les retraités d’aujourd’hui !

Quant au taux de la cotisation retraite en 2017, il est de 15,35 % du salaire brut pour la tranche A (3 218 €). Le taux des cotisations patronales est de 8,50 % tandis que le taux des cotisations salariales est de 6,85 %. Toutefois, le taux varie logiquement en fonction des tranches salariales.

Pendant combien de temps doit-on cotiser ?

La cotisation retraite par trimestre ? Eh bien il faut savoir que le nombre de trimestres à cotiser dépend de votre année de naissance. On note par exemple qu’une personne née en 1960 devra cotiser 167 trimestres (soit 41 ans et 9 mois) avant de pouvoir bénéficier de la retraite à taux plein, tandis qu’une personne née en 1973 devra cotiser au moins 72 trimestres (soit 43 ans).

A lire aussi :

Continuer à lire