Contracter un crédit auto sur le lieu de vente : est-ce réellement une bonne affaire ?

Contracter un crédit auto sur le lieu de vente peut s’avérer une solution avantageuse en termes de services complémentaires liés au crédit. Toutefois, il est vivement recommandé de comparer cette solution avec des propositions de crédits faites par les organismes financiers qui proposeront un TEG relativement plus faible mais aussi de ne pas tomber dans le piège du crédit revolving.

Contracter un crédit auto sur le lieu de vente : est-ce réellement une bonne affaire ?
Conseils pour choisir son crédit auto

Cela fait plusieurs mois que vous y réfléchissez et vous avez enfin trouvé la voiture qui correspond à vos besoins ! Le seul souci est que vous ne disposez pas des liquidités nécessaires pour l’acheter. Alors pourquoi ne pas souscrire à un crédit auto ? Quels sont les avantages ? Quels sont les pièges à éviter ? Hintigo fait le point avec vous.

 

Les avantages du crédit auto

Le recours à un crédit auto représente une solution fréquente lorsque le ménage ne dispose pas temporairement des ressources nécessaires pour effectuer l’achat d’une voiture. Le Conseil des constructeurs Français d’automobiles estime que 63% des voitures neuves achetées en 2013 ont été financées par l'intermédiaire de crédit.

 

Les concessionnaires disposent d’un service de financement interne ou externe (partenariat avec organisme de crédit) alors que les constructeurs automobiles ont, quant à eux, relayé cette activité de financement à des branches crédit nommées les captives.

 

L’avantage principal de contracter un crédit auto sur le lieu de vente est que certains conseillers commerciaux peuvent vous proposer une solution de financement qui inclut le crédit, l’assurance, l’entretien et l’extension de garantie en fonction du nombre d’années souscrit.

 

En outre, pour ceux qui aiment changer régulièrement de voiture, le crédit leasing ou crédit bail est l’idéal puisqu’à la fin du contrat vous avez le choix entre l’achat de la voiture ou l’échange avec un autre modèle. Toutefois, ce type de crédit auto correspond aux emprunteurs ayant une très bonne solvabilité.

 

Les pièges à éviter

Lors de l’achat de votre voiture, le vendeur n’hésitera pas à vous proposer ses services financiers en argumentant que les taux seront plus bas que ceux proposés par les banques et le délai de déboursement du crédit auto plus court. Certains peuvent être dans le vrai mais vous devez faire surtout attention au TEG (Taux Effectif Global, c'est le taux qui inclut le taux d’intérêt, les frais, les commissions et les primes d’assurance). Il est parfois préférable de passer par un organisme financier et contracter un crédit auto car le TEG oscillera entre 3 et 9% selon le montant et la durée de votre prêt bancaire mais aussi de votre solvabilité.

 

Au contraire des organismes financiers, les vendeurs auto ne sont pas aussi méticuleux quant à la solvabilité du client. Par ailleurs, les crédits auto contractés sur le lieu de vente sont bien souvent des crédits non affectés et revolving (renouvelable – type cartes de fidélité) : le TEG peut parfois atteindre 20%. Enfin, lorsque vous contractez votre crédit auto auprès d’un établissement financier, vous aurez la possibilité de renégocier directement avec votre banque ou faire racheter votre crédit auto par un organisme accrédité.

 

Par conséquent, nous vous conseillons de comparer les offres de crédit auto qui vous seront proposés que ce soit par les concessionnaires/ constructeurs automobiles ou les organismes financiers. Analysez attentivement les avantages/coûts des propositions de crédit en termes de prix mais aussi de services complémentaires.

Comparez les crédits auto du marché et trouvez le plus avantageux ! 


A lire aussi :

Continuer à lire