Carte bancaire : débit immédiat ou différé ?

Connaître les avantages et inconvénients de l’option débit immédiat ou différé pour les cartes bancaires afin de choisir le produit le mieux adapté à ses habitudes de consommation

Carte bancaire : débit immédiat ou différé ?
Deux façons de gérer son budget !

Choisir sa carte bancaire est une étape qui présente plus d’options qu’elle n’y paraît. Formule classique ou Gold, Mastercard ou Visa, débit immédiat ou différé.

Cette dernière option mérite que le client s’y attarde, car elle vise à répondre à des façons différentes de gestion du compte bancaire.

Débit immédiat ou différé : quelles différences ?

A chaque souscription ou renouvellement de carte bancaire, un client peut opter entre débit immédiat ou débit différé.

Le débit immédiat

Choisir un débit immédiat signifie tout simplement que les paiements seront débités immédiatement après la transaction.

Le temps que les ordres de paiement soient effectifs, cela correspond généralement à un débit imputé et visible sur le compte bancaire le lendemain ou le surlendemain de la transaction.

Le débit différé

Qui dit débit différé, dit solde bancaire non débité après l’achat.

Le débit ne sera effectif sur le compte bancaire qu’à la date définie par le client et la banque lors du contrat de souscription. Ainsi par exemple, si la date convenue est fixée au 5 de chaque mois, les achats réalisés avant cette date ne seront débités qu’à cette date, en une seule fois.

Carte à débit immédiat : avantages et inconvénients

Les avantages

L’un des avantages indéniables du débit immédiat réside dans le suivi de ses dépenses. Celles-ci sont visibles sur le compte au fur et à mesure des paiements. Pour des profils consommateurs un peu à risques, la gestion du compte sera plus facile et plus fluide (possibilité de faire un virement lorsque le compte se rapproche du négatif).

Le deuxième avantage est le montant de la cotisation correspondante : la carte à débit immédiat coût environ une dizaine d’euros de moins qu’une carte bancaire à débit différé sur une période de référence d’un an.

Les inconvénients

Le débit immédiat laisse moins de marge de manœuvre au client.

En effet, à moins d’avoir négocié un découvert autorisé pour pallier aux décalages de trésorerie entre les dépenses et les entrées (salaires), il n’y a pas d’avance de trésorerie de la part de la banque.

Qui plus est, en cas de dépassement du découvert autorisé, la carte bancaire peut être bloquée par l’établissement bancaire, ce qui est une situation plutôt inconfortable à régler !

Carte à débit différé : avantages et inconvénients

Les avantages

Le détenteur d’une carte à débit différé dispose en quelque sorte d’une marge de manœuvre financière mensuelle. Ce peut être utile pour un achat imprévu nécessitant une certaine somme non encore arrivée sur le compte bancaire et donc une souplesse entre l’achat et le débit.

A savoir ! L’option débit différé ne génère pas de cotisation supplémentaire pour les cartes haut de gamme (Visa Premier et Mastercard Gold).

Les inconvénients

Ce type de carte ne convient pas à des clients qui ne sont pas bons gestionnaires ou à ceux qui ne disposent pas d’une situation économique et professionnelle stable.

En effet, en ne pouvant suivre les débits, le risque d’endettement est d’autant plus important : il ne faut pas oublier que le compte doit être créditeur du montant dû à date fixe. À défaut, le client sera en incident de paiement et devra assumer de lourds frais bancaires.

Synthèse : que choisir ?

Le débit différé va convenir au client dont le compte bancaire est bien géré, constamment et régulièrement alimenté.

A défaut et par mesure de sécurité, l’option à débit immédiat est préférable.

A lire aussi :

Continuer à lire