Samantha Soreil
Samantha Soreil
03 Avr, 2019 - 11:58
Comment fonctionne la carte à débit différé ?

Comment fonctionne la carte à débit différé ?

Samantha Soreil

Tout ce qu’il faut savoir sur le fonctionnement de la carte à débit différé pour choisir la carte bancaire adaptée à ses besoins.

L’article continue en dessous de cette annonce

Parmi les options à disposition du client qui étudie les différentes cartes bancaires disponibles sur le marché, il y a la carte à débit différé qui permet comme son nom l’indique de reporter les paiements. Sa dénomination est plutôt claire, mais ses modalités de fonctionnement le sont généralement un peu moins. Comment fonctionne la carte à débit différé et quels sont les avantages et inconvénients de ce moyen de paiement ?

Comment fonctionne la carte à débit différé ?

Une prise en compte tardive des paiements

La carte à débit différé est une carte bancaire qui permet de payer des achats sans que ceux-ci ne soient débités immédiatement du compte bancaire concerné, contrairement aux cartes classiques qui sont à débit immédiat (l’ordre de paiement depuis le compte bancaire intervient sans délai – hors temps de traitement de la transaction).

Ce mode de débit n’a aucune incidence sur le fonctionnement général de la carte en tant que telle. Elle peut donc servir à consulter le solde de son compte, effectuer des retraits, faire des achats, etc.

La seule différence réside dans le fait que le débit de l’ensemble des achats réglés avec la carte sera effectué sur le compte bancaire mensuellement, en une seule fois.

Opérations à effet immédiat

Attention ! Les retraits d’argent liquide réalisés sur des distributeurs automatiques ne sont pas différés. De même, les prélèvements, quels qu’ils soient, ne sont pas décalés en fin de mois et interviennent à la date prévue par les parties (exemple : abonnements téléphoniques, prélèvement mensuel des impôts, etc.).

Faire une demande de carte à débit différé

À la souscription ou au renouvellement annuel de la carte bancaire, le client peut demander à bénéficier d’une carte à débit immédiat ou à débit différé. Cette option s’applique tant aux moyens de paiement nationaux qu’internationaux.

Lors de la signature du contrat correspondant, le client et la banque définiront la date de débit. Celle-ci pourra être fixée en fin de mois ou à une autre date.

Combien coûte une carte à débit différé ?

La carte à débit différé est plus coûteuse que la carte à débit immédiat. Il s’agit en effet d’une option proposée par les banques pour donner de la souplesse financière au client, et comme tout service, celui-ci n’est pas gratuit.

L’article continue en dessous de cette annonce

L’écart de prix n’est pas très important, il va se chiffrer à 5 ou 10 € par an.

À savoir : pour ne pas payer de frais en sus, la solution peut être d’opter pour une carte bancaire haut de gamme de type Visa Premier ou Mastercard Gold, pour lesquelles le montant de la cotisation demeure le même quelle que soit l’option choisie.

Il est également recommandé de surveiller les promotions proposées par la banque pour éventuellement tester ce produit financier temporairement, le temps d’une offre d’essai.

Avantages et inconvénients de la carte bancaire à débit différé

La carte à débit différé permet à son titulaire de bénéficier d’une trésorerie plus importante pour ses achats. Cependant, ce qui est une dépense le reste et disposer de ce mode de paiement ne signifie pas pour autant pouvoir dépenser plus que ce dont on dispose : les débits seront tous imputés en fin de mois sur le compte bancaire.

L’inconvénient majeur reste donc de dépasser son budget mensuel en accumulant les achats non encore débités. Une mauvaise anticipation aboutirait à un incident de paiement et donc à un potentiel fichage à la Banque de France.

Par conséquent, le débit différé s’adresse surtout aux consommateurs avertis et rigoureux dans le suivi de leurs comptes bancaires, ce qui exclut les acheteurs compulsifs qui risquent de s’enliser sans s’en apercevoir.

Les alternatives à la carte à débit différé

Nous avons évoqué ici les cartes bancaires à débit différé et nous avons vu qu’elles nécessitaient une certaine rigueur au niveau du suivi des dépenses.

Faire une demande de crédit renouvelable et de carte de crédit

Pour ceux qui veulent une carte souple qui permet de gérer sa trésorerie, il est également possible d’opter pour une carte de crédit. On appelle souvent à tort une carte bancaire carte de crédit, alors que la majorité des cartes bancaires fournies sont en réalité des cartes de débit.

L’article continue en dessous de cette annonce

Une carte de crédit est obligatoirement liée à une réserve d’argent, elle est distribuée aux clients dans le cadre d’un crédit renouvelable. Dans ce cas, le client bénéficie d’une réserve d’argent qu’il peut choisir d’utiliser avec sa carte de crédit.

Cette solution est bien plus coûteuse que la carte à débit différé, elle permet de faire face à des décalages de trésorerie plus importants ou plus étalés dans le temps.

Utiliser son découvert autorisé

Le découvert autorisé est également un moyen de faire face à un problème de liquidité temporaire, mais là encore c’est une option qui peut coûter cher. De plus, elle est très limitée car le découvert autorisé par la banque dépend du niveau de revenu du client.

Si vous n’avez pas d’autre choix que d’utiliser cette solution, pensez à prévenir votre banquier avant que toutes les dépenses ne soient enregistrées sur votre compte.

A lire aussi :