Les erreurs à éviter dans une lettre de motivation

Lorsque vous postulez pour un emploi, les recruteurs demandent parfois une lettre de motivation, généralement pour vous tester. Voici les erreurs à éviter !

Les erreurs à éviter dans une lettre de motivation
Quelles sont les erreurs qu'il ne faut pas commettre ?

Quelles sont les erreurs à éviter dans une lettre de motivation ? En effet, pour ne pas être disqualifié dès les premières secondes, il faut faire preuve d’une extrême rigueur. Fautes d’orthographe, longueur, concision, copier-coller, manque d’humilité : évoquons ici les erreurs qui agacent les recruteurs.

6 erreurs à éviter absolument dans sa lettre de motivation

1. Les fautes d’orthographe et de frappe

Parmi les erreurs à éviter dans une lettre de motivation, les fautes d’orthographe arrivent en tête. En effet, un petit “s”, une double lettre, un point en trop ou oublié et le recruteur peut décider de ne pas aller au-delà. C’est alors la fin de la première étape pour vous.

Si l’orthographe n’est pas votre point fort, cela peut arriver si vous avez un profil technique, ou postulez pour un poste où vous n’aurez pas de tâches de rédaction, utilisez un correcteur d’orthographe. De nombreuses sites proposent ces outils, que cela soit en français ou dan d’autres langue : Scribens, Reverso. La liste est longue.

Utilisez un correcteur en ligne pour être sûr qu’aucune faute ne vous a échappé.

2. Le copier-coller

Les spécialistes en Ressources Humaines ne le répéteront jamais assez ! Si vous souhaitez attirer l’attention du recruteur, n’envoyez jamais une lettre trouvée en ligne. Votre destinataire s’en rendra compte, bien rapidement : style impersonnel, insipide, phrases trop générales. Les recruteurs reconnaissant les modèles types. En plus de manquer d’originalité et de faire du plagiat, vous risquez d’envoyer la même lettre de motivation qu’un autre candidat. Êtes-vous déjà arrivé à une fête en portant les mêmes vêtements qu’une autre personne ? Non ? Et bien vous n’aimeriez pas que cela vous arrive. Soyez unique. Prenez le temps de rédiger une lettre qui reflète réellement votre personnalité, votre expérience et qui indique clairement les raisons pour lesquelles vous désirez le poste vacant.

3. Les phrases de 5 lignes

L’excès de longueur dans la rédaction fait également partie des erreurs à éviter dans une lettre de motivation. En effet, la fameuse lettre n’est pas le roman de votre vie. Il faut donc savoir être concis. Dites-vous que les recruteurs lisent des centaines de lettres par jour. S’il leur faut s’attarder trop longtemps sur la vôtre pour comprendre vos objectifs ou même pouvoir résumer votre expérience et votre profil, ils passeront au candidat suivant. Soyez concis !

4. La lettre trop courte

Vous manquez d’inspiration ? Être concis peut vous disqualifier. Cela peut être perçu comme un manque d’investissement ou encore ou une mauvaise connaissance des codes du monde professionnel. Montrez que vous êtes intéressé par le poste. Structurez votre lettre de motivation comme il se doit. Vous trouverez de nombreux exemples dans nos articles. Utilisez-les pour vous faire une idée de ce que vous devez produire :

  • accroche
  • Présentation du candidat (donc vous)
  • Deuxième partie : l’entreprise (pourquoi elle)
  • Dernière partie : vous et l’entreprise (votre collaboration).

On appelle cela la règle de 3 et vous pouvez tout à fait l’appliquer pour rédiger une lettre efficace.

5. Le manque d’humilité

Le manque d’humilité fait partie des erreurs à éviter dans une lettre de motivation efficace. Pour savoir se vendre, vous pouvez appliquer les techniques du marketing. L’une d’entre elles consiste à ne jamais dire que vous êtes le meilleur. Laissez vos clients s’en charger !

6. Mentir

Mentir sur son CV ou sa lettre de motivation peut vous disqualifier. En effet, cela vous permettra de décrocher un entretien, mais vous n’irez peut-être pas plus loin. Les recruteurs se rendront bien vite compte que vous n’avez pas les compétences ou l’expérience indiquée. Et cela peut également avoir des conséquences sur votre réputation, donc votre réseau professionnel. Par ailleurs, de plus en plus d’entreprises demandent des références ou effectuent des “background check”. Ils vérifient donc les éléments indiqués sur votre CV en contactant vos anciens employeurs ou vos anciennes écoles. Ne vous brûlez donc pas les ailes pour rien !

A lire aussi :

Continuer à lire