Mission humanitaire : que choisir ?

Vous êtes intéressé pour partir en mission humanitaire ? Retrouvez aujourd’hui des informations pour bien choisir votre organisme.

Mission humanitaire : que choisir ?
Comment choisir une mission humanitaire ?

Faire une mission humanitaire est une expérience unique dans une vie. Véritable engagement de la part du volontaire, une mission humanitaire n’est pas vraiment synonyme de vacances et convient d’être pensée et réfléchie avec soin !

Tout savoir sur les missions humanitaires

Les missions humanitaires gratuites

Une mission humanitaire ne doit absolument pas être payante. En revanche, elle est rarement à proprement parler entièrement gratuite, puisque l’on vous demandera souvent de payer votre billet d’avion ainsi qu’une contribution sur place pour participer aux frais de logement et de nourriture. Rassurez-vous, ces dépenses, en plus du billet d’avion, ne devraient pas excéder quelques centaines d’euros.

Globalement, si l’on vous demande de payer plusieurs milliers d’euros pour partir en projet humanitaire, c’est une arnaque. De plus, dans bien des cas vous ne participerez aucunement à une mission humanitaire qui tient la route. Il est de même, grandement conseillé de contacter et de passer directement par une association, plutôt que par des sites internet inconnus.

Pour vous aider, le site Solidarite.info regroupe les noms de nombreuses associations en France et à l’étranger. De plus, n’hésitez pas à consulter les sites d’associations très connues comme Action contre la faim, Greenpeace, WWF, Unicef etc.

Les missions rémunérées

De manière générale, les missions humanitaires de courtes durées n’ont pas vocation à rémunérer les volontaires. Si vous souhaitez percevoir un salaire tout en effectuant une mission humanitaire, cela relève de l’emploi. Vous travaillerez et serez employé tout en défendant une cause humanitaire. Pour trouver des offres d’emploi dans l’humanitaire, vous pouvez consulter les sites internet Portail Humanitaire ou Coordination Sud.

Le reste du temps, pour les missions longues, il arrive que vous soyez dédommagé pour le travail fourni. Par dédommagement, on entend une aide financière versée tous les mois qui permet de subvenir aux besoins de la vie quotidienne, ainsi qu’au logement. C’est notamment le cas des volontariats proposés par les Nations Unies.

Les missions étudiantes

Pour les étudiants (jusqu’à 25 ans), n’hésitez pas à consulter les offres de volontariat étudiant mis en place par les Nations Unies, à effectuer un service civique ou à consulter les organismes référencés par le site France-volontaires,afin de rejoindre un chantier international ou un projet de solidarité internationale longue durée, à réaliser pendant une année de césure.

A noter que les chantiers internationaux peuvent être accomplis pendant les mois de vacances d’été et que les frais engendrés sont souvent à la charge des étudiants.

A lire aussi :