Comment créer un potager urbain ?

Les potagers urbains sont une nouvelle forme d’agriculture, dite urbaine. Découvrez comment aménager vos espaces extérieurs en créant votre propre jardin urbain.

Comment créer un potager urbain ?
Les avantages des potagers urbains

Plus besoin d’être à la campagne pour cultiver ses propres fruits, légumes ou aromates ! Le potager urbain est un phénomène en plein boom dans les grandes métropoles du monde entier ces dernières années. Tomates, courgettes, poivrons… il est possible de créer un véritable jardin en plein coeur de la ville !

Un petit bout de campagne en plein coeur de la ville

Face aux nombreux scandales alimentaires et à l’essor de la consommation bio, la plupart des citadins veulent, aujourd’hui, manger plus responsable, plus sain et plus respectueusement de l’environnement.

Un potager urbain permet de réaliser des activités de jardinage en ville dans des espaces créés et optimisés à cet effet. Il s’agit d’installer un petit bout de jardin pour produire ses propres fruits et légumes afin de nourrir son foyer plus sainement. L’agriculture urbaine est en plein boom, elle s’installe à différents endroits en ville comme : les toits, les terrasses, les cours d’immeuble ou encore des parcelles de terre commune ou individuelle.

Les différents types de jardin urbain

Dans les jardins urbains, la place du potager est déterminée en fonction de la taille de son extérieur (balcon, terrasse) ou en fonction de ses besoins et envies. On distingue, en ville, différents types de potagers urbains :

  • Le jardin communautaire : espace vert collectif cultivé et animé par plusieurs habitants d’un quartier.
  • Le jardin familial : surface cultivable de grande taille divisée en plusieurs parcelles afin d’être louées et entretenues par des personnes n’ayant pas d’espace approprié chez eux.
  • Le jardin sur rebord de fenêtre : culture en hydroponie réalisée sur le rebord d’une fenêtre, principalement pour les aromates.
  • Le jardin sur balcon ou terrasse : potager réalisé sur un balcon ou une terrasse dans des jardinières ou des pots. Les cultures sont alternées en fonction des saisons.

Les différents types de culture

  • Les aromates

Les plantes aromatiques ne sont pas très exigeantes et sont facilement cultivables chez soi sur un simple rebord de fenêtre. Leur entretien est facile avec un simple arrosage régulier. Il est possible de cultiver par exemple : la ciboulette, le persil, le basilic, la menthe ou encore le romarin, le thym ou le serpolet.

  • Les légumes et les fruits

Tous les légumes ne sont pas adaptés pour une culture en pots. Cependant, il est tout à fait possible de cultiver dans une jardinière sur votre balcon ou votre terrasse des légumes tel que des radis, des salades, des tomates-cerises, des poivrons ou certains fruits comme des fraises ou des framboises.

Comment fabriquer son potager urbain ?

Choisir l’emplacement de votre jardin : Pour que vos cultures poussent, il est important de choisir LE bon emplacement. Pour cela, il faut étudier la taille de votre espace, l’orientation et la durée d’ensoleillement quotidien. Le potager doit également être de préférence à l’abri du vent et à proximité d’un point d’eau.

S’équiper : En fonction de la taille de votre potager, vous devez déterminer le matériel dont vous aurez besoin pour votre jardin comme par exemple : du terreau, des jardinières ou des pots, des gants, une pelle si votre jardin est d’une surface importante, de l’engrais, un arrosoir, des billes d’argile…

Préparer le terrain : Avant de planter vos graines, il est nécessaire d’analyser et préparer le sol avant la mise en culture ainsi que de choisir le bon type de terreau pour vos plantations.

Commencer à planter : Après toutes ces étapes, votre petit bout de jardin est prêt. Vous pouvez maintenant planter et semer vos plantes et légumes.

Quels sont les avantages de créer son potager urbain ?

Les avantages d’avoir son propre jardin en ville sont nombreux :

  • Diminuer les émissions de CO2 et amélioration de la qualité de l’air en ville,
  • Consommer des aliments sains, responsables, nourrissants et de bonne qualité,
  • Réaliser des économies en consommant ses propres légumes et fruits,
  • Recréer des liens avec la nature et avoir une activité à partager en famille,
  • Développer le lien social en partageant des moments avec ses voisins ou les personnes de son quartier,
  • Booster son estime de soi en voyant le fruit de son travail.

A lire aussi :