Comment faire un rachat de crédit pour interdit bancaire ?

Avant de faire une demande de rachat de crédit pour interdit bancaire, négociez individuellement avec chaque établissement chez qui vous avez un prêt.

Comment faire un rachat de crédit pour interdit bancaire ?
Comment et où faire une demande de rachat de crédit pour interdit bancaire ?

Le rachat de crédit pour interdit bancaire permet de réduire son taux d’endettement en allongeant la durée du crédit et en regroupant tous ses prêts actuels en un prêt unique. Par conséquent, les mensualités baisseront, ce qui vous permettra de disposer d’un reste à vivre plus confortable pour faire face à vos dépenses. Il faut savoir que le rachat de crédit pour interdit bancaire a un coût qui peut s’avérer assez élevé, c’est donc une solution qui est loin d’être optimale. Néanmoins, c’est souvent la dernière alternative avant le surendettement.

Les objectifs du rachat de crédit pour interdit bancaire

Le rachat de crédit a un seul objectif : vous permettre d’éviter le surendettement en allongeant la durée de remboursement de vos crédits en cours, ce qui vous permet de réduire vos mensualités. Une opération qui peut sembler avantageuse mais qui ne doit pas être envisagée à la légère car elle reste très coûteuse pour le client.

En effet, vous avez déjà payé des frais de dossier et des intérêts sur tous vos prêts : si vous procédez à un rachat, l’établissement de crédit sollicité pour cette opération va solder tous les prêts en cours pour en créer un nouveau, il va donc vous prendre de nouveaux frais de dossier et le taux d’intérêt est en général assez élevé. Une solution qui ne convient donc qu’aux personnes qui doivent impérativement réduire leur taux d’endettement.

Faire une demande de rachat de crédit pour interdit bancaire

Les banques n’accepteront pas de procéder à un rachat de crédit si vous êtes interdit bancaire : il ne vous reste donc plus que deux solutions, soit régulariser la situation pour ne plus être fiché à la Banque de France, soit passer par un intermédiaire qui présente votre dossier à la banque et qui se porte caution.

La Caisse des Dépôts peut vous fournir la liste des organismes qui seront en mesure de vous aider pour obtenir un rachat de crédit pour interdit bancaire.

Il y a un seul cas de figure où la banque peut accepter votre demande de rachat de crédit pour interdit bancaire, c’est si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier. Dans ce cas, c’est ce bien qui servira de garantie en cas d’impayé. Autrement dit, si vous n’honorez pas vos engagements envers votre nouveau créancier, la banque pourra faire vendre le bien aux enchères pour récupérer l’argent dû. Réfléchissez donc bien aux conséquences avant de vous lancer dans ce type d’opération. Si vous n’êtes pas sûr de pouvoir honorer vos dettes, trouvez une autre solution qui ne mette pas en jeu votre patrimoine immobilier.

Quelle alternative au rachat de crédit pour interdit bancaire ?

Renégocier chaque prêt individuellement

Le rachat de crédit est une solution coûteuse et il sera compliqué d’obtenir un nouveau prêt si vous êtes interdit bancaire. Vous pouvez très bien négocier chaque prêt, un à un, auprès des établissements chez qui vous les avez contractés, une solution qui prend davantage de temps mais qui peut s’avérer plus économique. Parfois, les prêts peuvent être interrompus pour quelques temps (le remboursement des mensualités reprend après une pause) ou il est possible de moduler les mensualités. Consulter vos contrats de prêt pour voir si cette option a été prévue. Dans le cas contraire, faites part de vos difficultés à votre banquier.

Faire une demande de rachat de crédit entre particuliers

On pense que les particuliers sont plus à même que les établissements bancaires à accorder des crédits aux personnes exclues du système bancaire. Ce n’est pas toujours le cas, et dans tous les cas l’emprunteur ne doit rien cacher au prêteur potentiel : il faut lui signaler si l’emprunteur est interdit bancaire, c’est un élément clé qui influencera sa prise de décision et qui permettra éventuellement d’ajuster le taux d’intérêts en fonction du risque encouru. Si l’on opte pour cette option, il faut penser à déclarer le prêt à l’administration fiscale. Tous les anciens prêts seront soldés, la personne qui avait emprunté se retrouvera donc face à un créancier unique, la personne qui a accepté de solder tous les crédits. Le nouveau prêt doit être formalisé par écrit. Il est conseillé de rédiger un contrat de prêt reprenant toutes les conditions liées à l’emprunt et à son remboursement, de mettre en place un tableau d’amortissement et de faire signer au prêteur une reconnaissance de dettes.

Contacter les organisations caritatives pour obtenir un microcrédit social

Il ne s’agit pas à proprement parler d’un rachat de crédit, mais rien ne vous empêche de contacter les associations caritatives pour voir s’il existe des solutions dans votre cas. Parfois, des microcrédits sociaux peuvent être accordés aux personnes en difficulté qui ne peuvent pas acquérir des biens de première nécessité faute de moyens.

Il est également conseillé de vous rapprocher d’une assistante sociale si vous croulez sous les dettes et que vous n’avez pas la possibilité de recourir au rachat de crédit.

A lire aussi :