Ida Macondo
Ida Macondo
12 Avr, 2017 - 09:52
Devenir AVS : études, évolution et salaires

Devenir AVS : études, évolution et salaires

Ida Macondo

Vous souhaitez devenir AVS : quelle formation faut-il suivre pour accéder au métier ? Quel salaire peut-on espérer gagner en moyenne ?

Comment devenir AVS, abréviation d’Auxiliaire de vie scolaire ? Formation et candidature au poste, salaires et possibilités d’évolution : nous vous disons tout.

Le métier d’auxiliaire de vie scolaire

L’AVS est un professionnel qui accompagne les enfants et élèves en situation de handicap. Il travaille en collaboration avec les enseignants (ou des spécialistes des soins). Il s’agit d’un accompagnement scolaire, cela inclut donc les écoles, les internats, les lycées privés ou publics… En effet, les auxiliaires de vie scolaire ne travaillent jamais à domicile.

Les missions de l’AVS :

  • il intervient dans la classe ( il aide l’élève handicapé à installer le matériel par exemple, à prendre des notes avec une tablette) ;
  • il accompagne le jeune handicapé pendant les sorties de classe pour l’aider durant ces moments-là ;
  • il assiste l’enfant lors des déplacements, des repas ;
  • il participe aux différentes réunions avec les enseignants et la famille pour suivre l’évolution de l’élève, ses progrès et sa scolarisation.

Il existe deux types d’AVS :

  • l’AVS-co (collectif) : il suit un groupe d’élèves en situation de handicap
  • l’AVS-I (individuel), il se charge de l’accompagnement scolaire d’un seul élève en particulier.

Quelle formation faut-il suivre pour devenir AVS ?

Devenir AVS : études et formation

Le baccalauréat

Afin de pouvoir exercer, il faut en premier lieu posséder le baccalauréat ou un diplôme équivalent. Selon le CIDJ, aucune condition d’âge n’est imposée cependant, il faut avoir minimum 20 ans pour pouvoir travailler en internat.

Le Diplôme d’État d’Accompagnant Éducatif et Social (DEAES)

Il existe désormais un Diplôme d’État d’Accompagnant Éducatif et Social (DEAES) qui prépare aux divers métiers d’accompagnement (en milieu scolaire, à domicile, au sein d’une structure collective ou d’un établissement). Il s’agit d’un titre de niveau V.

Les AVS qui avaient été recrutés via des contrats d’assistant d’éducation peuvent obtenir le diplôme d’accompagnant éducatif et social ainsi qu’un CDI après avoir effectué une VAE (validation des acquis de l’expérience).

Pour accéder à la formation du DEAES, aucun diplôme spécifique n’est requis. La demande de formation se fait par dossier, avec une lettre motivation. Il faut en outre passer une épreuve d’admissibilité écrite (un questionnaire) et réussir l’entretien de motivation qui dure 30 minutes. Le Greta propose ce type de formation. N’hésitez donc pas à vous renseigner.

Afin d’exercer, il faut contacter le rectorat de votre académie. Ce sont les chefs d’établissement qui vous recruteront.

Qu’en est-il de la carrière d’un AVS ?

Les salaires et possibilités d’évolution

Un AVS peut gagner 1 126 € nets par mois.
Après avoir acquis de l’expérience, il lui est possible de passer les concours internes de la fonction publique ou de l’enseignement. LE CIDJ ajoute qu’il est possible de devenir AVS avant de s’orienter vers un poste de travailleur social, éducateur spécialisé, etc.

A lire aussi :