Elise Ribeiro
Elise Ribeiro
23 Oct, 2018 - 11:01
Comment partir travailler en Angleterre ?

Comment partir travailler en Angleterre ?

Elise Ribeiro

Vous songez à travailler en Angleterre ? Découvrez nos conseils et les démarches nécessaires à votre nouvelle vie.

Avec un taux de chômage à 5% et à seulement deux heures de distance en train de Paris, de nombreux français choisissent de partir travailler en Angleterre. Depuis 2017 et l’annonce du Brexit de nombreuses personnes hésitent à s’expatrier. Découvrez les formalités et les étapes primordiales à réaliser sur place.

Comment trouver un emploi en Angleterre ?

Que ce soit pour améliorer son niveau en anglais, vivre une première expérience à l’international ou par volonté de changement un grand nombre de francophones souhaite travailler en Angleterre. Londres reste la destination privilégiée et offre à tous ses nouveaux venus des possibilités quelque soit leur niveau d’anglais.

Pour un débutant en anglais

Il existe de nombreuses offres en restauration et autres commerces de proximité. Bien que ces dernières soient visibles sur internet, il est conseillé de ne pas oublier le dépôt de cv en personne. Depuis quelques années, de nombreuses plateformes également appelées call-center pullulent en ville. Le recrutement a lieu en fonction de la langue et ne nécessite pas d’expérience préalable, il s’agit d’un bon compromis pour prendre ses marques sur le sol anglais.

Pour un niveau intermédiaire ou confirmé en anglais

Plusieurs sites internet publient des annonces hebdomadaires comme jobsite, monster, totaljobs ou encore careersandjobsuk. Il est recommandé de mettre à jour son profil Linkedin, ou encore d’être membre de groupes sur réseaux sociaux entre expatriés ou autre bons plans de la ville de votre choix.

Travailler en Angleterre: quels documents ?

Pour tous les ressortissants de l’Union Européenne, travailler en Angleterre ne nécessite pas de visa ou de permis de travail. Il est recommandé de posséder un passeport en cours de validité, bien que la carte d’identité seule soit tolérée.

Lors d’un séjour de plus de six mois, il est possible de demander un permis de résidence, valable 5 ans et renouvelable. Il existe deux types de carte de résidence, la première temporaire (valable sur plusieurs mois ou années) la deuxième permanente qui permet de travailler sous les mêmes conditions que les travailleurs britanniques. Cette carte permettra à terme et pour qui le souhaite, de demander la citoyenneté britannique.

Pour obtenir le précieux sésame, il suffit de s’adresser aux autorités britanniques dans les trente jours suivant l’arrivée dans le pays par l’un de ces deux moyens :

  • par internet, via le site du gouvernement britannique
  • par voie postale, en envoyant une photocopie de la carte d’identité et/ou passeport, une photographie récente en couleur, une preuve de résidence dans le pays (facture, contrat de bail ou certificat de scolarité) et une enveloppe « pre-paid Special Delivery Guaranteed » avec nom et adresse pour le renvoi de la documentation.

Le tout doit être adressé à l’adresse suivante :

Home Office-EEA applications BO Box 590
Durham
DH99 1AD

Bon à savoir : chaque demande est facturée £65.

Il est également recommandé de s’inscrire au registre des Français établis hors de France tenu par le consulat. L’enregistrement est gratuit et délivre une carte consulaire également valable 5 ans qui facilitera vos démarches et atteste de la protection du consulat.

À Londres, il suffit de se rendre au Consulat Général de France situé au :

Adresse : 21 Cromwell Rd, Kensington, London SW7 2EN, Royaume-Uni
Horaires : du lundi au jeudi de 9h00 à 16h45 et le vendredi de 9h00 à 15h00, fermé les samedis et dimanches.

Faire valoir ses droits en travaillant en Angleterre

Une fois votre emploi trouvé, vous serez affilié au régime de protection sociale britannique qui couvre la maladie, la retraite et le chômage. Muni de votre attestation d’emploi ou d’un contrat de travail, il suffit de se rendre au Department of Social Security le plus proche de chez vous. Cette inscription est indispensable pour que les cotisations sociales prélevées sur votre salaire (retraite et chômage) soient reversées sur votre compte de sécurité sociale britannique.

Concernant le système de santé en Angleterre, il est important de préciser que le recours à la médecine privée est onéreux. Les ressortissants français peuvent bénéficier des soins dispensés par le National Health Service en s’inscrivant sur la liste de patients d’un médecin généraliste (General Practitioner). Une liste est disponible via le site du NHS.

Afin d’être affilié à la National Insurance (sécurité sociale britannique), il est nécéssaire de passer par un Jobcentre Plus qui vous communiquera un formulaire a renvoyé avec les documents demandés.

Pour cela, il suffit de joindre le service suivant :

Adresse : Jobcentre Plus Application Line
Téléphone : 0800 141 2075
Horaires : du lundi au vendredi de 8h00 à 18h00

Le Brexit: qu’est ce que ça change ?

Le 23 juin 2016 à la suite d’un référendum organisé par le Premier Ministre de l’époque David Cameron, 51,9% des britanniques ont choisi de quitter l’Union Européenne. Depuis le 29 mars 2017, le gouvernement britannique et tous les membres de l’UE ont deux ans pour organiser le retrait du Royaume-Uni. Officiellement le pays reste donc membre de l’Union Européenne jusqu’au 29 mars 2019. À ce jour, il est difficile de prévoir les conséquences politiques du Brexit tout comme le statut des expatriés issus de l’Union Européenne.

À noter que de nombreuses manifestations sont organisées dans tout le pays pour réclamer un nouveau référendum à l’image du dernier en date, celui du samedi 20 octobre où d’après les organisateurs un demi-million de personnes se sont réunies à Londres.

A lire aussi :