Tanguy Revault
Tanguy Revault
15 Jan, 2019 - 11:03
Quelles sont les aides à l'achat pour une voiture électrique ?

Quelles sont les aides à l’achat pour une voiture électrique ?

Tanguy Revault

Demander une aide pour l’achat d’une voiture électrique est une bonne façon d’obtenir un véhicule propre moins cher. Voici quelques explications.

L’article continue en dessous de cette annonce

Obtenir une aide à l’achat d’une voiture électrique est de plus en plus simple. En effet, que ce soit l’État voire même certaines collectivités locales, tout est fait pour motiver et récompenser ceux qui choisissent d’acquérir un véhicule plus respectueux de l’environnement. Nous vous présentons les principales primes à connaître pour les véhicules électriques.

Les aides pour acheter une voiture électrique

Les raisons qui poussent les différentes administrations françaises à proposer des primes lors de l’achat de voitures propres sont faciles à identifier.

Prenons le cas des véhicules les moins polluants du marché automobile : les voitures électriques. Celles-ci, bien que de plus en plus performantes, possèdent encore certaines caractéristiques qui font qu’elles ne sont pas encore suffisamment attractives pour les consommateurs : leur autonomie est limitée et surtout le prix d’achat reste élevé comparé à un véhicule essence qui pour le même prix voire moins cher, peut tenir plus longtemps.

Au final, la part de marché des véhicules électriques sur le marché automobile reste trop faible et ce même si en 2018, le nombre d’immatriculations de ces modèles en France métropolitaine a atteint des records avec environ 40 000 unités. Par conséquent, l’objectif des aides de l’État est de dynamiser les ventes de ce type de véhicule en les rendant plus accessibles. Ces automobiles doivent en effet être les modèles de demain, pour répondre notamment à l’urgence climatique.

Le bonus écologique pour l’achat d’un véhicule électrique

Cette aide est la plus connues des primes à l’achat pour un véhicule électrique. Elle représente 27% du prix TTC de l’auto, dans la limite de 6 000€. Il est à noter que dans le cas où vous louez la batterie de la voiture, le coût de cette dernière s’ajoute au prix de vente dans le calcul des 27%.

Pour l’obtenir, le concessionnaire déduit en général le montant du prix global TTC mais si ce n’est pas le cas, sachez que vous pouvez effectuer une demande en ligne auprès du ministère de la Transition écologique et solidaire.

Il y a aussi un certain nombre de conditions à remplir pour pouvoir en bénéficier. La voiture doit être neuve et 100% électrique, vous devez l’acheter ou la louer avec option d’achat et elle ne doit pas être revendue dans les 6 mois suivant l’acquisition.

pour en savoir plus : Bonus écologique : quelles sont les conditions pour l’obtenir ?

L’article continue en dessous de cette annonce

La prime à la conversion

Instaurée en 2015, elle est remodelée en 2019 afin de permettre à davantage de personnes de s’équiper d’une voiture propre. Elle s’applique lorsque l’on met à la casse une vieille voiture diesel datant d’avant 2001 ou une voiture essence datant d’avant 1997, pour s’équiper notamment d’une voiture électrique.

Le montant de la prime à la conversion est de 2 500€ pour une voiture électrique. Nouveauté 2019 : ce montant peut atteindre 5 000€ si le ménage est non-imposable et sous certaines conditions.

Enfin bonne nouvelle, la prime à la conversion est cumulable avec le bonus écologique, c’est donc d’une aide de 11 000 euros que peuvent bénéficier certains foyers pour l’achat de leur voiture écologique. Un montant loin d’être négligeable lorsque l’on sait que le prix moyen d’une voiture électrique neuve se situe autour de 25 000 euros.

Comme pour le bonus écologique, soit le montant de la prime à la conversion est déduit par la concessionnaire lors de l’achat, soit la démarche peut être faite en ligne auprès du ministère de la Transition écologique et solidaire.

Pour en savoir plus : Comment bénéficier de la prime à la conversion ?

Les aides dans les collectivités locales

Outre les aides prévues par l’administration centrale, les régions disposent également d’enveloppes pour favoriser l’achat de véhicules propres. Dans ce cas, et étant donné la particularité des aides, nous vous invitons à vous rendre sur le site de votre région ou à contacter les personnes responsables de votre lieu de résidence car cela peut varier selon l’endroit où vous résidez.

À titre d’exemple, la Ville de Paris propose des subventions et la Métropole du Grand Paris accorde une prime pouvant atteindre 5 000€. En Normandie, c’est une aide de 2 000 euros qui a été mise en place pour l’achat d’une voiture électrique.

Généralement, la prime versée varie selon le type de véhicule et les revenus du foyer.

L’article continue en dessous de cette annonce

À noter : dans la plupart des régions, les électriques sont exemptées des frais du certificat d’immatriculation (carte grise). Vérifiez que votre région en fait partie en faisant la démarche en ligne sur le site du service public.

Le stationnement en ville

Même si cela n’est pas une prime à proprement parlé, dans de nombreuses villes, le stationnement est gratuit pour les véhicules électriques. Ce qui, sur le long terme, représente une économie intéressante. Pour cela, il faut être en possession de la pastille verte ou d’une vignette verte que la mairie met à votre disposition.

Il existe aussi le disque vert, délivré lui aussi par la mairie, qui permet aux conducteurs de voitures propres de bénéficier de deux heures de stationnement gratuit en ville.

Autant d’arguments qui vous permettront de rouler à court terme dans une voiture électrique.

A lire aussi :
Share Tweet Pin Email WhatsApp