Crédit revolving : tout ce qu'il faut savoir !

Souvent vu d'un mauvais oeil, quels sont les dangers du crédit revolving ? Peut-on en obtenir un sans fiche de paie ? Nous vous disons tout !

Crédit revolving : tout ce qu'il faut savoir !
Quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

Le crédit revolving est souvent vu d’un mauvais œil… Si beaucoup le critiquent, faut-il vraiment s’en méfier ? Quels sont les avantages que présente cette formule de prêt à la consommation ? Petit tour d’horizon…

Qu’est-ce que le crédit revolving ?

Crédit reconstituable, crédit permanent, crédit renouvelable… Tels sont les noms qui peuvent être donnés au crédit revolving qui est un type de prêt à la consommation particulier.

Il fonctionne de la manière suivante : la banque met à la disposition du client une somme d’argent que l’on peut ensuite utiliser comme on le souhaite, sans avoir à demander l’accord préalable du banquier pour chaque dépense (tant que l’on reste dans les limites fixées par le contrat de prêt).

Le principal avantage est bien sûr la souplesse : si l’on est raisonnable et que l’on se sert de la réserve d’argent uniquement en cas de coup dur, ce type de prêt est vraiment intéressant, notamment en cas d’imprévu. Il faut savoir que le crédit renouvelable ne coûte rien tant que la réserve n’est pas débitée (hors coût de la carte de crédit), ce qui permet de s’en servir seulement en cas de besoin.

Quels sont les dangers de ce type de crédit ?

Le crédit revolving a mauvaise presse. Et pour cause, il est à l’origine de nombreux cas de surendettement chez les particuliers qui y ont eu recours dans les années 2000. Ce que l’on sait moins, c’est que les banques continuent de proposer ce type de crédit à la consommation mais sous différents noms, mais avec des conditions qui restent identiques à celles du crédit revolving…

La grande peur, c’est de ne pas savoir se limiter… En effet, avoir à disposition une somme d’argent sans avoir à justifier ses dépenses peut inciter à faire des achats qui ne sont pas indispensables, jusqu’à épuisement complet de la réserve qui se reconstituera ensuite lentement, à condition de rembourser un peu tous les mois. Un cercle vicieux dans lequel de nombreux ménages se sont englués.

Le crédit revolving a d’autres inconvénients qui sont moins mis en avant, à commencer par son coût, qui est très élevé. Il faut savoir également qu’il ne devrait servir qu’en cas de dépannage, les montants accordés dépassant rarement quelques centaines d’euros. En fonction de la situation du client, cela peut aller au maximum jusqu’à 3 000 ou 4 000 euros.

Faire une demande de crédit revolving en ligne

Le crédit revolving porte sur des petites sommes, il est donc possible de faire une demande de crédit en ligne qui sera rapidement traitée. La plupart des organismes donnent une réponse de principe sous 48 heures et prennent ensuite 48 heures de plus à réception des justificatifs demandés pour donner la réponse définitive.

La réponse de principe se base sur la situation que vous avez déclarée (revenus, situation professionnelle et familiale), la réponse définitive se basera sur les documents qui feront office de preuves (contrat de travail, bulletins de salaire, justificatifs d’identité et de domicile, etc.).

Pour trouver l’organisme qui convient, vous pouvez effectuer une recherche en utilisant le terme “crédit renouvelable en ligne”, plus utilisé que “crédit revolving”. Vous trouverez ensuite de nombreux établissements spécialisés dans le crédit à la consommation court terme.

Peut-on obtenir un crédit revolving sans fiche de paie ?

Non, le crédit revolving ne peut pas être accordé sans fiche de paie ou autre justificatif de salaire par les banques. On confond souvent le crédit sans justificatif qui est un prêt pour lequel il n’est pas nécessaire de justifier l’emploi des fonds prêtés par la banque et le crédit sans justificatif de salaire qui lui est très rarement accordé en pratique. La banque veut s’assurer d’être remboursée : si elle prête à une personne qui n’a pas de revenus, elle court un risque contre lequel elle ne peut pas s’assurer.

A lire aussi :

Continuer à lire