Être fiché à la Banque de France : quelles conséquences ?

Le fait d'être fiché à la Banque de France aura des conséquences sur votre quotidien car vous n'aurez plus accès à tous les moyens de paiement. Explications.

Être fiché à la Banque de France : quelles conséquences ?
Quelles sont les conséquences d'être interdit bancaire ?

Le fait d’être fiché à la Banque de France n’est pas sans conséquences : cela impactera réellement votre quotidien et tous les moyens de paiement ne vous seront pas accessibles. De plus, en cas de besoin de financement, vous n’aurez pas accès aux prêts bancaires classiques. L’autorisation de découvert de votre compte courant sera également supprimée car elle est assimilée à un crédit.

Pour quelles raisons peut-on être fiché à la Banque de France ?

Dès qu’un paiement n’est pas honoré, vous courrez le risque d’être fiché à la Banque de France. Ce type d’incident survient lors d’un défaut de provision ou lorsqu’un compte a été clôturé et que le paiement ne peut donc être effectué. Le problème se résout dès que la dette est réglée.

Pour l’émission d’un chèque sans provision

Si vous émettez un chèque et que lorsque le bénéficiaire le dépose, il est rejeté, vous risquez d’être fiché à la Banque de France. Certains banquiers prennent tout de même la précaution de vous appeler avant de rejeter définitivement le chèque afin de voir si vous ne pouvez pas verser de l’argent sur votre compte courant.

Pour avoir émis un chèque sur un compte qui a été clôturé

Un cas malheureusement fréquent et très frustrant, car il ne s’agit pas ici d’un défaut de provision ! Lorsque vous fermez un compte bancaire, vérifiez bien si certains chèques émis n’ont pas été encaissés. Si vous constatez que les bénéficiaires ne les ont pas déposés, invitez-les à le faire rapidement avant de clôturer votre compte ou proposez-leur de vous rendre les anciens chèques en échange de nouveaux émis depuis votre nouveau compte bancaire. Dans le cas contraire, si un chèque se présente pour débiter un compte qui n’existe plus, vous serez automatiquement fiché à la Banque de France même si vous avez suffisamment d’argent pour honorer le paiement sur tous vos autres comptes.

Pour ne pas avoir honoré deux mensualités de prêt

Si vous avez contracté un prêt et que vous ne payez pas deux de vos mensualités, la banque peut se retourner contre vous et demander à la Banque de France de vous inscrire au FICP (Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers).

Comment savoir si on est actuellement interdit bancaire ?

Vous recevez normalement un courrier de la banque qui vous a fiché à vote domicile. Dans cette lettre, la cause du fichage est précisée. La banque vous indique également quels moyens s’offrent à vous pour régulariser votre situation.

Une fois que vous avez engagé les démarches nécessaires, la banque qui avait demandé le fichage va transmettre une demande de défichage à la Banque de France. Cette dernière effectue normalement la levée de l’interdiction bancaire sous 48 heures mais en pratique, cela prend parfois plus de temps.

Pour savoir exactement quand l’interdiction est levée vous pouvez toujours demander à votre banquier de vérifier si l’inscription est toujours active. Il est aussi possible de faire cette demande directement à la Banque de France mais cela prend plus de temps. Une fois l’interdiction levée, vous recevrez un courrier indiquant que tout est rentré dans l’ordre. Des frais pourront éventuellement être prélevés par la banque qui a demandé le fichage, notamment en cas de rejet de chèque.

Fiché à la Banque de France : quelles conséquences ?

Dans ces deux cas, les conséquences seront identiques : le fichage à la Banque de France qui peut se prolonger pour un maximum de 5 ans. Pour réduire ce délai, il faut impérativement rembourser les sommes dues au créancier. Toute trace de fichage disparaît dès que la situation est régularisée avec le créancier.

Une personne qui est interdit bancaire n’aura accès qu’aux services bancaires de base : un compte courant sans autorisation de découvert, éventuellement un accès pour consulter ses comptes en ligne, une carte bancaire à autorisation systématique de solde. Elle ne pourra pas contracter de prêt ni émettre de chèque. Une situation qui peut vite s’avérer gênante si elle se prolonge.

Quelle que soit la banque dans laquelle vous vous rendez, le banquier pourra voir que vous êtes fiché à la Banque de France : l’inscription au FCC ou au FICP est nationale.

Comment faire pour ne plus être fiché à la Banque de France ?

Il faut régulariser la situation en remboursant le créancier. Pour un chèque, vous devez lui remettre l’argent en échange du chèque sans provision émis ou bloquer une somme d’argent sur votre compte en attendant qu’il présente de nouveau le chèque à sa banque. Pour un problème avec le remboursement d’un prêt, il faut régler les mensualités en retard dès que possible.

Parfois, le rachat de crédit peut être une solution préventive pour éviter le fichage. La plupart des incidents de paiement à la Banque de France viennent d’un surendettement. En regroupant tous vos crédits et en essayant de réduire la mensualité globale, vous vous laissez un peu de marge dans votre budget afin d’éviter ce genre de problème.

A lire aussi :

Continuer à lire