Microcrédit pour interdit bancaire : comment ça fonctionne ?

Comprendre le mécanisme du microcrédit pour interdit bancaire, ses conditions d'accès et les démarches à réaliser pour le solliciter

Microcrédit pour interdit bancaire : comment ça fonctionne ?
Un coup de pouce pour retrouver une santé financière

Le microcrédit pour interdit bancaire a pour objet de faire face à des dépenses imprévues ou nécessaires au redressement de sa situation personnelle et financière. Faisons le point sur ce dispositif qui permet de répondre rapidement à un besoin d’argent.

Les spécificités du microcrédit pour interdit bancaire

 

Son principe

Le microcrédit pour interdit bancaire ne doit pas être confondu avec le microcrédit professionnel proposé par l’ADIE par exemple. En effet, l’objectif n’est pas ici de financer un projet de création d’entreprise mais de permettre à une personne en difficultés financières d’emprunter de l’argent, sans passer par le système bancaire traditionnel, dans le but de relancer un cercle vertueux de santé financière.

Ce sera le cas par exemple de l’achat d’un véhicule afin de renforcer son potentiel d’accès à un nouvel emploi

Ses grandes lignes

Parmi les caractéristiques principales du microcrédit, on peut relever :

  • Qu’il dépasse rarement 3 000 € (contrairement au microcrédit création d’entreprise qui peut aller jusqu’à 10 000 euros).
  • Que ce type de prêt est à courte échéance c’est à dire qu’il doit être remboursé rapidement, l’objectif étant bien de permettre à l’emprunteur de retrouver rapidement une situation stable et de solder le prêt au plus vite
  • Que ce n’est pas un prêt sans justificatif étant donné que l’emprunteur devra justifier son besoin d’argent.

Enfin, comme tout crédit, son montant et ses modalités de remboursement seront adaptées à la situation de l’emprunteur.

Où se renseigner ?

Le site France Microcrédit répertorie la liste des organismes desquels il est possible de se rapprocher pour faire une demande de microcrédit, notamment dans le cadre d’une recherche de prêt pour fichés FICP.

Par ailleurs, de nombreuses associations peuvent accompagner à la constitution du dossier ou permettre d’accéder directement au microcrédit. Parmi les plus connues, il y a notamment la Croix Rouge, les Restos du cœur ou encore le Secours Catholique.

Comment formuler sa demande ?

Il est indispensable de passer par une association pour faire la demande de microcrédit auprès d’une banque : l’association se portera caution, ce qui permettra à la banque de prêter de l’argent en limitant la prise de risques.
L’avantage principal du microcrédit pour les emprunteurs est que les taux proposés pour le microcrédit social pour interdit bancaire sont relativement faible comparés à ceux des crédits à la consommation classiques.

A savoir : Selon l’organisme sollicité, déposer une demande de microcrédit social en ligne est également possible. Cette étape permettra de gagner du temps dans le traitement du dossier.

Le prêt CAF : un crédit sans justificatif

Les Caisses d’Allocations Familiales proposent un type de microcrédit social, le prêt Caf à la consommation. Les allocataires peuvent ainsi déposer leurs demandes afin de financer des achats de première nécessité ou un bien indispensable pour trouver un nouvel emploi.

Pour en savoir plus et savoir si sa situation ouvre droit à ce prêt sans justificatif il est recommandé de se rapprocher de son antenne CAF de rattachement.

A lire aussi :

Continuer à lire