La mobilité professionnelle : avantages et inconvénients

Qu'est-ce que la mobilité professionnelle ? Quelles sont ses causes et ses caractéristiques ?

La mobilité professionnelle : avantages et inconvénients
Le point sur la mobilité professionnelle en France

On parle de plus en plus de mobilité professionnelle. Définition, causes, caractéristiques : faisons le point ensemble.
 

Qu'est-ce que la mobilité professionnelle ? 

Au cours de sa carrière, un individu changera de poste ou de grade, une ou plusieurs fois. C'est ce que l'on appelle la mobilité professionnelle. Le changement peut s'effectuer dans la même branche ou dans une autre, au sein de la même entreprise ou vers une autre. C'est pour cela que l'on considère qu'il existe deux types de mobilité.
 

Les deux types de mobilité

Il existe deux grandes catégories de mobilité professionnelle :
 
  • Interne 
  • Externe. 
Elles répondent chacune a des objectifs différents. 

On parle de mobilité interne lorsque le changement de situation a lieu dans la même structure.
Les sociologues différencient la :
 
  • Mobilité fonctionnelle (changement de fonction), 
  • Mobilité socio-professionnelle (changement de profession ou de catégorie de professions),
  • Mobilité d’emploi (changement de statut donc actif occupé, chômeur, etc.). 
Lorsque la situation implique également un changement d’entreprise (donc d'employeur), il s'agit de mobilité externe.



Mobilité professionnelle et géographique

Les motifs sont variés et peuvent être soient imposés par l'entreprise, soit venir de la part de l'employé.
L'employeur peut ainsi imposer la mobilité suite à une délocalisation ou à la fermeture d'un bureau (la mobilité permet ainsi de conserver son emploi). Elle peut avoir lieu lors de l'ouverture d'une nouvelle filiale (nécessité de former les équipes). 

Toutefois, selon une enquête de Pôle Emploi, changer de travail reste parfois la seule solution pour pouvoir retrouver un emploi, notamment pour les chômeurs de longue durée
 

La mobilité par catégorie socio-professionnelle

Une étude de Pôle Emploi, datant de 2014, indique que la mobilité concerne davantage les ouvriers et les employés les moins qualifiés. Les cadres et les spécialistes (informatique, communication, etc.) seraient ainsi moins touchés, tout comme les professionnels des services aux collectivités et aux particuliers. 

Regardant l'âge, les moins de 35 ans et surtout les moins de 25 ans sont plus concernés que leurs aînés. Cela étant, si autrefois la mobilité professionnelle était mal perçue, aujourd'hui, on lui reconnaît de nombreux avantages.



Plus d'avantages que d'inconvénients ?

Lorsque l'on parle du sujet, les spécialistes mettent en avant les atouts bien plus que les inconvénients. 

Elle permet d'élargir ses compétences professionnelles, ses connaissances, et évoluer dans une nouvel environnement. Lorsqu'il s'agit de mobilité internationale, cela constitue un véritable atout sur son CV et un enrichissement à la fois personnel et professionnel. 

Les entreprises, quant à elles, bénéficient d'un nouveau regard, grâce aux personnes en mobilité professionnelle. Le transfert de connaissance devient également possible.

A lire aussi :