Nos astuces pour réussir son code du premier coup

Passage obligatoire pour avoir son permis de conduire, nous vous expliquons comment réussir son code de la route le plus rapidement possible. Testé et approuvé !

Nos astuces pour réussir son code du premier coup
Avant de penser à l’examen de la conduite, il faut réussir son code

Pour nombre de candidats, réussir son code du premier coup est une utopie. Il faut dire que ce n’est pas évident d’y croire au début, surtout lorsque l’on multiplie les fautes. Si on ajoute à cela la frustration au moment de la correction quand on se rend compte que l’on est tombé dans des pièges, comme une petite roue passée inaperçue en bas à droite du rétroviseur ou une question pouvant être ambiguë, on peut vite se décourager. Mais pas d’inquiétude, nous allons vous aider !

Réussir son code : quels conseils, quelle méthodologie adopter ?

Dans les lignes qui suivent, nous vous proposons plusieurs conseils qui vont vous permettre de faire moins d’erreurs. De cette manière, vous serez prêt le jour J. Mais retenez bien que l’examen du code de la route est tout sauf insurmontable. En réalité, comme pour de nombreuses autres choses dans la vie, tout est une question d’organisation, de motivation, de régularité et de concentration.

Le saviez-vous ?

La réforme du code de 2016 a permis la refonte de l’examen. En effet, le nouvel examen vise à mieux former les futurs conducteurs. Le « nouveau » code intègre 300 questions supplémentaires. Pour obtenir leur code, les candidats doivent donner 35 réponses correctes sur 40. La différence entre l’ancien code de la route et le nouveau, c’est qu’il ne s’agit plus pour les candidats de l’apprendre, mais bien de le comprendre. L’accent est donc aussi mis sur la prise de conscience et la compréhension des risques. En outre, le nouveau code inclut de véritables images de routes, des vues aériennes, etc. Il s’agit donc d’un apprentissage au plus proche du réel.

Huit moyens de réussir son code du premier coup

Avant l’examen

1. Lire régulièrement le code de la route

C’est la base. Vous devez vous imprégner du livre et connaitre son contenu le mieux possible. Apprendre les questions par cœur n’est que superficiel. De plus, vous vous devez de comprendre les rudiments du code de la route avant de passer à la conduite, lesquels sont :

  • Les nouvelles technologies dans l’usage de la conduite ;
  • La conduite économique et écologique ;
  • Les gestes basiques de premier secours ;
  • L’analyse d’une situation pour mieux saisir les risques.

2. Aller régulièrement à l’auto-école

Il faut aller le plus souvent possible à l’auto-école pour s’entraîner. Ainsi, vous allez gagner en pratique et en cas de doute, vous pourrez poser toutes les questions nécessaires au moniteur pour mieux comprendre. D’ailleurs, c’est en voyant semaine après semaine votre évolution qu’il sera à même de vous donner une date d’examen.

3. S’entraîner chez-soi

Que ce soit avec un DVD, des sites internet, des logiciels ou des applications, il faut continuer à s’entraîner et ne pas se limiter à l’auto-école ou à la lecture du code. Il faut se tester constamment. Si possible, intéressez-vous aux aspects suivants, lesquels posent bien souvent des problèmes aux candidats :

  • L’adaptation de la vitesse selon les situations ;
  • Les questions relatives à l’alcool et aux drogues ;
  • Le transport de passagers ;
  • La détection d’anomalies basiques (niveau des pneus, huiles, liquides).

4. Connaitre ses forces et ses faiblesses

Si vous remarquez un type de questions où vous vous trompez souvent, essayez de comprendre pourquoi vous faites ces erreurs et tâchez d’en savoir plus pour ne plus vous tromper.

Le jour de l’examen du code

1. Aller en forme à l’examen

Afin d’être le plus rapide et le plus concentré possible, vous devez vous rendre à l’examen en pleine forme. L’idée de réviser toute la nuit et d’y aller avec un certain épuisement est à exclure. Si vous avez pris l’habitude de réviser régulièrement, le faire toute la nuit ne vous apportera que de la fatigue. En plus, en étant fatigué, il est facile d’oublier des choses ou de mal lire des questions.

2. Ne pas perdre sa concentration

Ne pensez qu’aux questions et aux réponses ! Il faut faire abstraction des autres élèves, de la décoration de la salle ou tout autre élément inutile pouvant vous déconcentrer. N’allez pas trop vite et surtout lisez bien les questions. Observez bien l’écran, les fameux rétroviseurs et les autres détails de mise en situation. Les fautes d’inattention sont les plus fréquentes et ce sont de loin les plus frustrantes.

3. Bien gérer son temps

L’entraînement à l’auto-école ou avec les logiciels chez vous a dû vous permettre d’apprendre à gérer votre temps. Donc n’oubliez pas de ne pas vous laisser distraire au risque de répondre trop tard. Et bien évidemment, comme conseillé auparavant, ne répondez pas trop vite afin de bien tout lire et tout observer.

4. Essayer de garder son calme

Il est normal d’être stressé, donc ne soyez pas plus inquiet que cela. Reprenez le contrôle et travaillez votre respiration lentement. Dirigez votre esprit sur les questions et n’écoutez que cela en tachant d’être bien concentré. Et n’oubliez pas de faire preuve de bon sens lors du choix de vos réponses, il n’y a pas de pièges à toutes les questions.

A lire aussi :