Tanguy Revault
Tanguy Revault
19 Juin, 2019 - 13:09
Que faire en cas de surchauffe du moteur de sa voiture ?

Que faire en cas de surchauffe du moteur de sa voiture ?

Tanguy Revault

La surchauffe du moteur d’une voiture est un phénomène qui peut arriver à tout le monde. En voici les causes ainsi que comment réagir.

L’article continue en dessous de cette annonce

La surchauffe du moteur peut arriver sur n’importe quel véhicule, à n’importe quel moment. Une panne qui peut avoir des conséquences lourdes pour le moteur. C’est pourquoi dans cet article, nous tentons de vous expliquer quelles en sont les causes et surtout la manière de réagir, si jamais vous êtes amené à constater que d’un seul coup, une fumée blanche opaque s’échappe de votre capot. En n’oubliant pas bien-sûr qu’afin d’éviter tout problème, le contrôle régulier de son véhicule par un professionnel reste la meilleure option.

Surchauffe moteur : de quoi s’agit-il ?

Le moteur dit thermique crée une combustion afin de pouvoir fonctionner. Il utilise alors la chaleur qui émane de cette combustion. Il faut cependant noter qu’une partie importante de cette chaleur n’est pas utilisée et a donc besoin d’être évacuée, sous peine de gravement abîmer le moteur.

C’est pour cela que l’on utilise du liquide de refroidissement, qui circule dans le bloc moteur et s’empare de la chaleur pour l’évacuer vers le radiateur. Ce dernier évacue alors les températures hautes et disperse l’eau rafraîchie dans le moteur.

Pourquoi un moteur surchauffe-t-il, quelles en sont les causes ?

Or il se peut qu’à un moment ou un autre, vous vous aperceviez de signes qui témoignent de la surchauffe du moteur. On trouve plusieurs raisons à cela :

  • Il peut tout bêtement s’agir d’un manque de liquide refroidissement dans le moteur. Dans ce cas, la circulation de l’eau se fait moins bien et la faible quantité de cette dernière fait qu’elle chauffe très vite.
  • Le circuit peut aussi être bouché quelque part. Dans ce cas, l’eau ne circule pas correctement et ne peut donc pas refroidir le moteur.
  • Il peut s’agir d’un problème de thermostat/calorstat. Son rôle est de garde dans un premier temps l’eau afin que le moteur puisse atteindre sa bonne température au démarrage pour mieux fonctionner. C’est ensuite qu’il commence à distribuer l’eau dans le moteur pour éviter la surchauffe. Si le thermostat/calorstat est défectueux, la distribution de l’eau ne se fait pas correctement et le moteur rencontre alors rapidement un phénomène de surchauffe.
  • Le niveau de l’huile est peut-être trop bas. En effet, le rôle de l’huile de lubrification est aussi de refroidir le bloc moteur.
  • Une pompe à eau défectueuse. Là-encore, le liquide de refroidissement ne peut circuler normalement dans le moteur et provoque donc la surchauffe.
  • Le joint de culasse est endommagé. Lorsque le joint n’est plus étanche, le liquide de refroidissement fuit un peu partout et ne peut plus correctement remplir son rôle de refroidissement du moteur.
  • Un problème au niveau du radiateur. Le radiateur améliore le refroidissement de l’eau, en se servant de l’air. Lorsque ce dernier est sale ou obstrué, le contact avec l’air est plus difficile et l’eau n’est plus correctement refroidie. Elle commence donc à bouillir et s’en suit une surchauffe du bloc moteur.
  • Un problème d’allumage sur une voiture essence. L’allumage déclenche l’étincelle à l’aide des bougies pour provoquer la combustion de l’essence. Si le distributeur n’envoie pas le jus correctement, le moteur peut alors se mettre à chauffer.
  • La climatisation en cause. Si la surchauffe du moteur intervient suite à la mise en route de la climatisation, le problème peut alors venir de là.

Les symptômes de la surchauffe d’un moteur

Avant la panne complète de votre voiture, le moteur en surchauffe vous envoie plusieurs signaux qui doivent vous alerter.

Restez attentif au tableau de bord, il va s’allumer dans tous les sens. Le voyant qui symbolise le liquide de refroidissement va passer au orange, l’aiguille de température peut se mettre à tanguer d’une extrémité à l’autre et la lumière du moteur va se mettre à clignoter. Autant d’alertes visuelles qui doivent vous pousser à ralentir, puis à vous arrêter.

Il y a aussi le ressenti lors de la conduite de votre véhicule. Vous aurez beau accélérer, la vitesse de la voiture va diminuer jusqu’à l’arrêt total. C’est alors que souvent, lorsqu’on ouvre le capot du véhicule, une fumée blanche opaque s’échappe.

Comment réagir en cas de surchauffe du moteur ?

En cas de surchauffe du moteur de votre véhicule, réduisez considérablement l’allure. En effet, plus vous roulez lentement, mois le moteur est sollicité. Allumez le chauffage et mettez la ventilation à fond, il va alors puiser de la chaleur dans le système pour ensuite le recracher dans l’habitacle de la voiture. C’est inconfortable, mais c’est un bon moyen de réduire l’endommagement du moteur. N’hésitez pas à ouvrir les fenêtres.

L’article continue en dessous de cette annonce

Enfin, arrêtez-vous le plus rapidement possible, en étant certain de pouvoir le faire dans de bonnes conditions de sécurité. Une fois arrêté, et une fois que la chaleur est redescendue, vous pouvez ouvrir le capot et commencer à inspecter s’il y a une fuite quelque part. Elle peut être visible car vous constatez une trace de liquide sur une pièce du moteur ou bien une tâche peut commencer à se former sous le véhicule.

Si vous vous en sentez capable, inspectez le niveau du liquide de refroidissement. S’il est sous l’indication minimum, c’est que le moteur manque de liquide. Vous pouvez alors en remettre ou voir s’il y a une fuite quelque part. Des inspections sont également possible au niveau du radiateur. Mais cela demande de si connaître un minimum et aussi de ne pas prendre de risques car des liquides peuvent être projetés.

Alors ne vous mettez pas en danger et si vous ne savez pas d’où peut venir la surchauffe, tentez de repartir lentement et avec le chauffage à fond si la voiture démarre, jusque chez vous ou jusqu’au garage le plus proche. Et si vous ne pouvez repartir ou pensez que c’est trop risqué, n’hésitez pas appeler une personne de votre entourage qui s’y connait ou bien un dépanneur.

Comment prévenir la surchauffe du moteur ?

Voici les bons réflexes qui aident à prévenir la surchauffe du moteur d’une voiture :

  • Contrôlez le niveau du liquide de refroidissement toutes les 5 semaines. En cas de fuite, vous vous en rendrez compte facilement.
  • Tous les 5 ans, il faut penser à vidanger les fluides et ne pas hésiter par les remplacer par des nouveaux. Le fait de beaucoup rouler les use et c’est alors que la voiture est plus enclin à rencontrer une surchauffe du moteur.

A lire aussi :

Share Tweet Pin Email WhatsApp