Qu'est-ce que l’entretien semi directif ?

Qu'est-ce que l’entretien semi directif ? Et comment le réussir grâce à nos conseils ?

Qu'est-ce que l’entretien semi directif ?
Entretien semi directif : préparez-vous !

Les entretiens se suivent mais ne se ressemblent jamais. Pour pouvoir se vendre et convaincre, il existe une seule solution : la préparation aux entretiens auxquels on a été convié. Penchons-nous sur les différents types d’entretien et notamment l’entretien semi directif.

Entretien semi directif : Les différents types d’entretien

La quête d’un travail peut être un véritable défi. Pour en sortir victorieux, il est préférable de mettre tous les atouts de son côté : s’informer, se préparer. Si un CV parfait est une des étapes clés du succès, un entretien bien préparé peut vous aider à obtenir le poste de vos rêves.

En effet, après avoir établi que votre CV correspondait bien au profil recherché, le recruteur peut vous convier à un entretien lequel peut prendre différentes formes : entretien téléphonique, entretien Skype, et/ou entretien en face-à-face. L’entretien face-à-face peut être directif, non directif ou semi directif.

L’entretien semi directif en quelques mots

L’entretien semi directif ressemble à une conversation plus ou moins libre, durant laquelle le recruteur va poser des questions précises afin d’orienter le candidat dans ses réponses. Il s’agit de la forme d’entretien la plus fréquente.

Le recruteur se présentera, en évoquant son poste et son rôle dans l’entreprise. Ensuite il ne tardera pas à entrer dans le vif du sujet en vous interrogeant.

Les questions peuvent alors porter sur les éléments suivants :

  • votre formation et vos expériences professionnelles
  • vos compétences et votre personnalité
  • votre projet professionnel

L’entretien semi-directif se déroule en 3 étapes :

  • Présentation du candidat

La première phase focalise sur le candidat. Ce dernier doit se présenter afin que le recruteur puisse avoir une vision d’ensemble de ses compétences et de sa personnalité. Le candidat doit donc se présenter durant quelques minutes, parler de son parcours. On conseille aux candidats de pouvoir évoquer leur parcours et leur profil en quelques minutes. Il ne s’agit pas du résumer leur biographie mais d’aborder les éléments pertinents de leur parcours et leur expérience afin de montrer qu’ils correspondent bien aux exigences du poste et au profil demandé.

  • Présentation de l’entreprise et du poste

Dans la second partie, c’est le recruteur qui prend le relais en présentant l’entreprise, le poste et l’équipe que le candidat va rejoindre s’il est recruté.
Le candidat aura bien sûr effectué ses propres recherches sur l’entreprise. D’ailleurs, il arrive que le recruteur lui demande ce qu’il a compris du poste. Dans cette seconde partie de l’entretien directif, on lui donnera davantage d’informations et de détails.

  • Les questions

Les questions sont importantes comme elles permettent au recruteur d’évaluer vos motivations mais aussi votre personnalité et votre capacité de réflexion. La rémunération sera également évoquée ici.

Le recruteur vous posera ensuite des questions plus précises afin d’approfondir certains éléments apparaissant sur votre CV. Il peut également vous poser des questions « piège » afin d’évaluer vos capacités intellectuelles et votre réflexion ou compléter ce qui manque sur votre CV. On regardera également l’aspect relationnel et la communication.

Le recruteur cherche à évaluer vos compétences à travers votre vécu professionnel, à savoir votre expérience passée, donc il attendra des exemples. Parfois il reformulera ou vous demandera d’apporter des précisions.

Les moments de silence ou de pause permettent au recruteur de réfléchir à vos propos, prendre des notes quelques fois. Vous pouvez également les utiliser pour développer certains points. Cela montrera votre pro activité.

L’entretien semi directif : nos conseils

Avant l’entretien : préparez-vous au mieux

Afin de réussir au mieux votre entretien, il est nécessaire de le préparer : connaître l’entreprise, son marché  mais aussi savoir montrer que votre projet professionnel est en adéquation avec le poste convoité et la culture de l’entreprise. Préparez vos réponses aux questions les plus fréquemment posées lors des entretiens. Répétez, entraînez-vous seul ou devant des proches.

Pendant l’entretien : soyez à l’écoute, restez naturel

Pendant l’entretien :

  • Écoutez les questions avant de répondre

Prenez le temps de réfléchir et de structurer vos réponses. La cohérence est importante.
Votre niveau de réflexion va être évalué. Votre niveau de réflexion va être évalué. Votre sens de l’écoute également. Si vous n’avez pas compris, n’hésitez pas à demander au recruteur de répéter.

  • Exprimez vous de façon simple

Votre expression compte aussi bien que votre expérience et votre capacité à faire comprendre un message, une idée également.
Utilisez des exemples pour illustrer et appuyez vos propos : grâce à vous les ventes ont augmenté, expliquez comment.

  • Soyez sobre, enthousiaste et respectueux

Ne critiquez pas vos anciens employeurs, ni vos anciens collègues. Restez positif quoi qu’il advienne.

  • Préparez des questions

Le recruteur vous demandera toujours si vous avez des questions à lui poser. Pour ne pas rester bouche bée et laisser penser que vous n’avez pas pris la peine de préparer cet entretien, faites vos devoirs : mémorisez une série de questions pertinentes que vous pourrez poser. Vous pouvez l’interroger sur la taille de l’équipe, les indicateurs de performance, la période de formation une fois que vous êtes recruté, la communication, au sein de l’équipe. Les possibilités sont multiples !

A lire aussi :