Rachat de crédit FICP : tout ce qu'il faut savoir !

Le rachat de crédit FICP peut être une bonne solution à court terme pour permettre aux personnes surendettées de réduire leurs mensualités.

Rachat de crédit FICP : tout ce qu'il faut savoir !
Est-ce possible de faire un rachat de crédit en étant fiché FICP ?

Le rachat de crédit FICP permet aux personnes qui sont encore fichées à la Banque de France et qui n’ont pas résolu leur problème de surendettement de trouver un appel d’air en réduisant leurs dépenses mensuelles. Même si le coût total du prêt peut être élevé, le but est de dégager un reste à vivre suffisant à court terme pour faire face aux dépenses obligatoires du ménage.

Comment fonctionne le rachat de crédit FICP ?

Le rachat de crédit FICP peut se faire auprès des établissements spécialisés dans le crédit aux personnes en difficulté ou en faisant appel à un courtier.

Le principe est le suivant : tous les crédits en cours sont rachetés par l’établissement financier. Cet organisme va ensuite créer un nouveau crédit global que l’emprunteur devra rembourser par une mensualité unique.

La charge mensuelle de remboursement va automatiquement diminuer car une partie du capital a déjà été remboursé sur certains de ces emprunts.

Le but du regroupement de crédit est de réduire cette mensualité. Ainsi, la personne fichée FICP aura un reste à vivre supérieur, ce qui lui permettra d’avoir plus d’argent pour ses autres dépenses et ainsi, peut-être, de régulariser sa situation auprès de la Banque de France.

Les difficultés rencontrées par les emprunteurs fichés FICP

Le plus simple serait évidemment de régulariser la situation : solder ses dettes afin que le fichage disparaisse. Mais pour être en mesure de faire cela, il faut dégager un supplément de revenu disponible chaque mois… C’est un cercle vicieux dont il est difficile de sortir sans un rachat de crédit.

Évidemment, les banques sont réticentes à prêter de l’argent aux personnes qui sont fichées. Il faudra donc se tourner vers des solutions alternatives : organismes spécialisés dans les aides et les prêts aux personnes fichées, courtiers spécialisés en rachat de crédits FICP, ou encore crédits entre particuliers.

Regardez aussi de plus près les crédits que vous remboursez actuellement. Certains peuvent faire l’objet d’un rachat de crédit mais peut-être pouvez-vous en solder quelques-uns, par exemple en vendant les objets qu’ils ont servi à financer.

Rachat de prêt FICP propriétaire : comment faire ?

Le fichage FICP est moins problématique pour les propriétaires. Si l’emprunteur a son propre logement, les banques seront moins réticentes à prêter mais dans ce cas, la garantie pour assurer le crédit sera une hypothèque sur le logement. Le jeu n’en vaut pas toujours la chandelle car en cas de défaut de remboursement, le bien est vendu aux enchères. En plus de la perte du logement, il faut donc s’attendre à une vente en-dessous du prix du marché…

Le cas du rachat de prêt FICP locataire

Si l’emprunteur est locataire, il faudra procéder à un rachat de crédit FICP sans hypothèque car aucun bien immobilier ne pourra être donné en garantie au prêteur. L’inscription au Fichier National d’Incident de Paiement est un vrai handicap si l’on souhait effectuer cette opération : rachat de crédit et interdiction bancaire ne font pas bon ménage. Même si légalement rien ne s’y oppose, les banques refusent de prêter aux personnes fichées car en cas de non remboursement elles ne pourront rien faire contre l’emprunteur.

N’essayez pas de contacter tous les établissements de prêt en “oubliant” de mentionner votre fichage FICP : toutes les banques peuvent consulter le fichier national, vous ne pouvez pas cacher votre situation. La dernière option si vous êtes dans cette situation est de vous tourner vers des organismes spécialisés dans les prêts aux personnes en difficulté. Leur positionnement est différent des banques, mais faites attention à la réputation de l’établissement que vous choisissez et n’acceptez pas n’importe quel tarif pour leurs services.

Notez qu’un rachat de crédit FICP pour un fonctionnaire a plus de chances d’être accepté car sa situation est jugée très stable par les établissements de prêt. Mais tout dépend du revenu mensuel par rapport à la mensualité qui doit être remboursée.

Que faire si le rachat de crédit FICP a été refusé par tous les établissements ?

Commencez par déterminer quelle a été la cause de ce refus et si vous le pouvez, corrigez le problème avant d’envoyer de nouvelles demandes.

Le rachat de crédit entre particuliers peut être envisagé mais dans ce cas, dites à la personne qui vous prête que vous êtes fiché FICP. Comme dans un crédit classique avec un établissement bancaire, vous devrez établir un contrat de prêt et un tableau d’amortissement.

Si les rachats de prêts ont été refusés et que vous ne pouvez plus faire face à vos crédits en cours, le dernier recours reste le dépôt d’un dossier de surendettement auprès de la Banque de France. Cette procédure a des conséquences lourdes, pesez bien le pour et le contre avant d’entamer les démarches. Vous pouvez vous faire aider d’une assistante sociale qui saura vous conseiller et vous guider dans le processus.

A lire aussi :