Remboursement en cas de retard de la SNCF : comment s’y prendre ?

Les modalités de remboursement en cas de retard de trains de la SNCF diffèrent selon la compagnie avec laquelle vous avez effectué votre trajet. Explications.

Remboursement en cas de retard de la SNCF : comment s’y prendre ?
SNCF : Comment se faire rembourser en cas de retard de train ?

Entre les trains en retard, les trains supprimés pour régulation du trafic, les pannes, les grèves, il est difficile pour l’usager de s’y retrouver sur ses droits à un dédommagement financier. Il est possible d’obtenir un remboursement en cas de retard de la SNCF, il suffit de connaître les astuces pour gagner du temps dans ses démarches !

Quel dédommagement peut-on obtenir ?

Une fois que la question de la responsabilité du retard est levée, se pose celle du « combien ? ».

Le dédommagement proposé à l’usager variera en fonction de l’importance du retard, mais également de la compagnie avec laquelle a été effectué le trajet. Thalys, TGV, Lyria, TER, …. Autant de compagnies qui ont chacune leurs modalités de remboursement.

En cas de retard, la compensation SNCF pourra ainsi prendre la forme de bons voyages, de virement bancaire, être forfaitaire ou indexé sur le prix initial du billet, etc.

Comment procéder pour obtenir un remboursement en cas de retard de la SNCF ?

Lorsqu’un train arrive en retard, la SNCF positionne souvent des agents sur le quai pour distribuer aux usagers une enveloppe leur permettant d’adresser en bonne et due forme et au bon interlocuteur leur demande de réparation. Si ce n’est pas le cas, sachez que vous pouvez aller demander ce document aux bornes d’accueil.

Attention ! Conservez votre titre de transport car il sera demandé à titre de justificatif !

Enfin, pour ceux qui souhaiteraient tester un nouveau service, tout aussi utile qu’original, sachez que le site Misterfox propose aux usagers d’effectuer leurs démarches de demandes de remboursement. Il suffit pour cela d’avoir les titres de transport sous forme électronique, seul le remboursement sncf des e-billets (billet dématérialisé) est possible. Une prestation gratuite qui facilite la vie !

A savoir : si vous n’obtenez pas l’indemnisation demandée ou que vous souhaitez en contester le refus, vous pouvez le faire en écrivant en lettre recommandée avec accusé de réception au service commercial de la SNCF (Service Relation Clients 62973 ARRAS Cedex 9) ou en sollicitant l’intervention du Médiateur de la SNCF (45 rue de Londres, 75008 PARIS).

Sachez que vous ne pouvez pas obtenir de remboursement SNCF pour un billet non utilisé après le départ du train si la réservation était obligatoire. Dans les trains à réservation facultative, les billets au Tarif Normal, Abonnement Fréquence ou Militaire peuvent être remboursés à hauteur de 50 % mais les autres tarifs n’ont droit à aucune compensation. Les billets Prem’s ne peuvent pas être remboursés une fois qu’ils sont émis. Si vous avez acheté un billet pour un train ne nécessitant pas de réservation, il est remboursable jusqu’à la date du trajet après avoir déduit une retenue de 10 %.

Des modalités de remboursement qui diffèrent selon les opérateurs

Tous les opérateurs de transports n’appliquent pas les mêmes modalités de remboursement en cas de retard de train.

Si le réseau SNCF sur le volet TGV et Grandes Lignes ouvre un droit à remboursement en cas de retard (sous réserves des conditions détaillées ci-après), il faut savoir que les trains régionaux de type RER, Transilien ou TER n’ont pas de politique de remboursement. Les réseaux internationaux (Eurostar, Thalys, Lyria) ont, quant à eux, chacun des conditions de remboursement en cas de retard qui leur sont spécifiques.

La garantie g30 sur le site voyages sncf

Pour TGV, IDTGV, Ouigo, Eurostar, Thalys, RER… Les conditions de remboursement peuvent varier. Désormais, dès 30 minutes de retard et quel que soit le motif, la SNCF vous rembourse une partie du prix du billet. Avec g30 les démarches sont simplifiées : les demandes de remboursement en cas de retard de la SNCF peuvent se faire en ligne et une réponse arrive généralement en moins de 5 jours.

Remboursement sncf e billet ou billet classique pour un TGV ou un train intercité

Pour les TGV nationaux ou internationaux ainsi que pour les trains intercité :

  • Si le train à entre 30 et 60 minutes de retard, vous obtenez 25 % du prix du billet en bon d’achat.
  • Entre 1 et 2h, 25 % du prix du billet en bon d’achat ou virés sur votre compte.
  • Entre 2 et 3h, 50 % du prix du billet en bon d’achat ou virés sur votre compte.
  • À partir de 3h, 75 % du prix du billet en bon d’achat ou virés sur votre compte.

Notez que les trains intercité éco ne peuvent pas bénéficier de la garantie g30 : aucune indemnité n’est prévue en cas de retard inférieur à 1 heure.

Remboursement en cas de retard de la SNCF pour un parcours international

  • Si le train à entre 30 et 60 minutes de retard, vous obtenez 25 % du prix du billet en bon d’achat.
  • Entre 1 et 2h, 25 % du prix du billet en bon d’achat ou virés sur votre compte.
  • À partir de 2h, 50 % du prix du billet en bon d’achat ou virés sur votre compte.

Pour les trains Ouigo

Si le train a plus d’une heure de retard, vous recevrez un SMS vous informant de la compensation à laquelle vous aurez droit. Entre 1 et 2h, la compensation s’élève à 25 % du prix du billet, 50 % au-delà.

Pour l’Eurostar

  • Entre 1 et 2h, 25 % du prix du billet.
  • Entre 2 et 3h, 50 % du prix du billet.
  • À partir de 3h, 75 % du prix du billet.

Tous les remboursements pour l’Eurostar se font par virement bancaire.

Pour les trains Thalys

  • Si le train à entre 30 et 60 minutes de retard, vous obtenez 25 % du prix du billet en bon d’achat.
  • Entre 1 et 2h, 50 % du prix du billet en bon d’achat.
  • À partir de 2h, 100 % du prix du billet en bon d’achat.

Remboursement SNCF pour un TER

Les trajets en TER ne permettent pas de bénéficier de la garantie g30, il faudra pour obtenir un remboursement vous rendre sur le site ter.sncf.com afin de faire une réclamation.

A lire aussi :

Continuer à lire