Classement des voitures les moins chères à assurer

L’assurance auto est une dépense importante dans le budget d’un foyer. Découvrez quelles sont les voitures les moins chères à assurer !

Classement des voitures les moins chères à assurer
Les voitures les moins chères à assurer sont ...

Consulter un classement des voitures les moins chères à assurer est une bonne chose à faire avant d’acheter un véhicule. C’est sans aucun doute un bon moyen d’essayer de faire des économies.

Il faut savoir que l’assurance auto doit être payée périodiquement, il faut donc prendre en compte cette dépense. D’autant plus qu’elle peut facilement augmenter et que le modèle de l’auto est l’un des critères les plus importants pour déterminer le tarif de la cotisation. Explications.

Quelles sont les voitures les moins chères à assurer ?

 

Quels paramètres prendre en compte ?

Le budget alloué aux dépenses auto chaque année fait partie des préoccupations majeures de la plupart des ménages. Trouver donc des parades pour réduire au mieux ce budget est l’exercice auquel se soumettent bon nombre d’automobilistes.

Différents critères définissent le prix d’une assurance auto, entre autres :

  • Le domicile de l’assuré. Selon les assureurs, une grande ville ou un quartier moins sûr sont des facteurs à risques,
  • Le profil de l’assuré avec des éléments comme l’âge et le bonus/malus du conducteur par exemple,
  • La fréquence d’utilisation du véhicule. Plus l’on conduit souvent, plus le risque d’accident augmente,
  • Le modèle du véhicule assuré.

C’est sur ce dernier paramètre que nous allons nous reposer afin de vous proposer une liste des voitures les moins chers à assurer.

En quoi le modèle est-il important ?

Les assurances s’appuient sur les facteurs à risques afin d’augmenter ou non le prix. Selon elles, plus un véhicule sera puissant, plus les probabilités d’accident seront élevées et plus les dégâts pourront être importants en raison de la vitesse qu’il peut atteindre.

De plus, certains modèles sont considérés comme étant plus vandalisés ou ciblés par les voleurs selon leur valeur et les statistiques. Les assureurs augmentent donc le tarif des protections pour ces autos.

Top 5 des voitures les moins chères à assurer

Voici les 5 voitures les moins chères à assurer selon la dernière étude publiée par le site Lesfurets.com en décembre 2016.

1. Renault Captur Essence (en moyenne 680,26 euros par an),

voitures les moins chères à assurer renault captur

2. Citroën Berlingo II Diesel (en moyenne 707,76 euros par an),

voitures les moins chères à assurer citroen berlingo

3. Citroën C4 Picasso II Diesel (en moyenne 715,71 euros par an),

voitures-les-moins-cheres-a-assurer-c4-picasso

4. Peugeot 2008 Essence (en moyenne 717,81 euros par an),

5. Citroën C3 Picasso Diesel (en moyenne 722,66 euros par an).

Le mode d’élaboration du classement n’est pas précisé en détail, il est tout de même indiqué que sont exclus du top 5 les autos ayant moins de 100 devis.
Il est donc fort possible qu’il soit basé sur les recherches effectuées par les visiteurs sur ce site durant l’année.

Rappel : le classement 2015

Cette étude avait été publiée par l’Argus. Près de 125 voitures parmi les plus immatriculées en France avaient été retenues au départ. Les prix indiqués sont différents étant donné que d’autres critères avaient à l’époque été pris en compte.

Ce classement avait été élaboré en prenant comme base un profil type d’assuré : celui d’un quarantenaire vivant à Nantes, qui roule plus ou moins 15 000 km chaque année et qui possède 40% de bonus.

1. Dacia Sandero, classé premier véhicule économique en 2016, comptait une prime qui s’élevait à 361 euros par an en 2015 contre 389 euros en 2014 ;

2. Opel Corsa arrive en seconde position avec une prime moyenne de 368 euros par an ;

3. Fiat Panda III arrive ex-aequo avec une prime moyenne qui s’élève également à 368 euros par an ;

4. Citroën C3 II talonne la Fiat Panda III et Opel Corsa avec juste un euro de plus, 369 euros de prime moyenne par an ;

5. Fiat 500 arrive affiche un écart assez considérable des modèles précédents avec comme prime moyenne 380 euros par an ;

6. Toyota Yaris arrive en 6e position avec juste 2 euros de différence. Prime moyenne par an : 382 euros ;

7. Renault Twingo II se classe 7e avec une prime moyenne de 383 euros par an ;

8. L’écart se resserre encore plus avec la Renault Twingo III qui se positionne au 8e rang avec juste 1 euros de différence : 384 euros par an de prime moyenne ;

9. Seat Ibiza occupe la 9e place du classement avec 390 euros de prime moyenne annuelle ;

10. Citroën C3 Picasso II ferme le classement avec comme prime moyenne 394 euros par an

Que retenir de cette étude des voitures les moins chères à assurer ?

Ces études doivent être comprises comme une simple indication car d’autres paramètres peuvent changer la valeur d’une cotisation. Ainsi pour déterminer réellement quelle est l’assurance la moins chère pour vous et votre voiture, que vous envisagez d’acheter une voiture d’occasion ou neuve, ou que vous avez déjà, il vous faudra passer par un comparateur d’assurance auto.

A lire aussi :

Continuer à lire