Comment obtenir une attestation CAF ?

Une attestation CAF est demandée pour obtenir certaines aides de la caisse d’allocations familiales. Quelles sont les démarches pour l'obtenir ?

Comment obtenir une attestation CAF ?
À quoi sert une attestation CAF ?

Pour obtenir certains aides de la caisse d’allocations familiales, il faut demander au préalable une attestation de la CAF. Les attestations peuvent porter sur différents objets. Le système est aujourd’hui très simple et il est possible d’obtenir une attestation de la CAF en quelques clics, directement sur le site de votre CAF. Quelles sont les modalités, et quelles sont les aides qui nécessitent la présentation d’une attestation pour être versées ?

Faire une demande d’attestation de la CAF

L’attestation de la CAF se présente sous la forme d’un document reprenant quelques informations clé concernant la situation personnelle, familiale et financière du bénéficiaire des aides. On y voit notamment les prestations qui ont été versées le mois passé, le quotient familial qui permet de calculer les droits de l’allocataire ainsi que le nombre d’enfants à la charge du foyer.

Cette attestation peut être demandée en ligne, mais pour les personnes qui ne peuvent pas ou ne souhaitent pas passer par internet, il est possible d’effectuer cette démarche par téléphone ou grâce à une borne située dans une agence de la CAF.

Si vous passez par le site web, il faudra renseigner votre identifiant à 7 chiffres, le code que vous avez choisi et la date de naissance ainsi que le code postal de la ville de naissance du bénéficiaire. Sur l’écran, une fois identifié, vous verrez apparaître une colonne sur le coté gauche. Tout en haut, vous verrez l’onglet « demander une attestation de paiement et de quotient familial », il vous suffit de cliquer dessus pour télécharger votre attestation de la CAF.

De manière générale, toutes les aides de la CAF étant versées sous condition de revenus peuvent nécessiter la fourniture d’une attestation de la CAF. Cette dernière reprenant vos revenus, et surtout votre quotient familial, qui conditionne ensuite le versement de nombreuses aides. Pour que l’attestation soit à jour, il faut penser à actualiser sa situation dès que la CAF le demande ou dès qu’un changement majeur se produit dans les revenus ou dans la composition du foyer.

Une attestation de la CAF pour recevoir les aides liées à l’enfance et à la famille

L’attestation peut être demandée pour vérifier si le demandeur est éligible aux allocations familiales. Concernant les autres aides destinées aux familles, on trouve également la prime de naissance, les aides destinées aux parents qui doivent faire garder leurs enfants, l’allocation de base qui est l’aide de la CAF versée lors de la naissance ou de l’adoption d’un premier enfant, etc. Les familles ayant au moins 3 enfants à charge peuvent quant à elle bénéficier du complément familial.

Parmi les aides aux jeunes parents, on trouve également le congé parental, qui permet de cesser temporairement son activité professionnelle dans le but de se consacrer davantage à l’éducation de son enfant. Un dispositif qui peut durer jusqu’au 3ème anniversaire de l’enfant.

L’allocation de soutien familial (ASF) est une aide de la CAF moins connue : elle permet aux parents en difficulté et isolés de recevoir un complément de ressources afin de faire face aux dépenses courantes.

Pour les familles, il existe également une aide permettant de partir en vacances. L’AVF (Aide aux Vacances Familiales) permet aux foyers les moins aisés financièrement parlant de partir tout de même en vacances. Attention, pour cette aide de la CAF les conditions varient suivant la caisse d’allocations familiales dont on dépend.

Les aides de la CAF liées au logement

Toutes les aides versées par la CAF pour le logement sont soumises à des conditions de revenus, il est donc probable que vous ayez à un moment ou à un autre à fournir une attestation de la CAF si vous pensez pouvoir bénéficier de ces aides.

On en distingue 3 :

L’Aide Personnalisée au Logement (APL) est la plus connue et celle qui est généralement versée. Si l’on n’est pas éligible, il est possible de faire une demande d’ALF (Allocation de Logement Familiale) qui est elle aussi dépendante des revenus et de la composition du foyer. Enfin, quand on ne peut percevoir aucune de ces deux aides, il est toujours possible de faire une demande d’Allocation de Logement Sociale (ALS), là encore en justifiant que l’on ne dépasse pas le plafond de de ressources fixé.

Notons qu’une autre aide peu connue est associée aux aides au logement : la prime de déménagement. Elle permet aux familles ayant au moins 3 enfants de bénéficier d’un petit coup de pouce financier lors d’un déménagement, elle est elle aussi soumise à des conditions de revenus.

Les autres aides de la CAF

Le revenu de solidarité active (RSA) est l’aide la plus connue de la CAF. Elle permet aux personnes n’ayant pas de revenus de bénéficier d’un minimum pour vivre. Le fait de percevoir le RSA peut vous donner droit à d’autres aides réservées aux bénéficiaires de ce revenu minimum.

Pour les personnes en activité mais ne percevant que de faibles revenus, le complément d’activité peut être versé. Son montant est dégressif en fonction des revenus générés par l’activité professionnelle du bénéficiaire.

A lire aussi :