Je suis fiché FCC/FICP à la Banque de France : comment obtenir un crédit ?

Vous êtes fiché FICP ou FCC, et cherchez à faire un crédit ? Voici quelques conseils afin de vous aider à trouver le financement adéquat.

Je suis fiché FCC/FICP à la Banque de France : comment obtenir un crédit ?
Des solutions alternatives au crédit bancaire

A priori, faire un prêt quand on est fiché auprès de la Banque de France peut sembler impossible. Pourtant, malgré ces mesures restrictives, il est possible de trouver des financements pour de nouveaux projets.

Fiché Banque de France : bien comprendre les différents mécanismes

Le Fichier Central des Chèques (FCC) recense les incidents liés aux moyens de paiements, alors que le Fichier national d’Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers (FICP) informe les créanciers du défaut de paiement des emprunteurs et des situations de surendettement des particuliers. De fait, si ces problématiques se distinguent, elles peuvent néanmoins se rejoindre ne serait-ce qu’au regard des difficultés à obtenir un crédit.

Dans les deux cas, le fichage est un obstacle à l’obtention d’un crédit dans la mesure où ces deux registres sont consultés par les banques au moment où vous demandez un prêt. Des alternatives existent si la situation ne peut être régularisée immédiatement.

La régularisation de la situation

Le fichage au FICP résulte d’un incident de paiement. Si l’incident est résolu (ex : régularisation suite à impayé, ….), l’inscription peut être levée et les possibilités de crédit réouvertes.

A défaut, le fichage sera maintenu pendant une durée de 5 à 10 ans selon le fait ayant généré le fichage. Pour obtenir des fonds, la personne fichée devra ainsi se tourner vers des alternatives au système bancaire.

L’avance sur héritage : recevoir au bon moment

La donation permet d’aider ses héritiers au moment où ils en ont besoin.

C’est le principe de l’avance sur héritage, qui permet de transmettre une partie de son patrimoine, par anticipation (ou non pour le cas des donations hors part successorale). Recevoir un bien immobilier ou une somme d’argent à titre de donation peut permettre de solder ses impayés et de retrouver une santé financière par un apport de fonds conséquents, et sans emprunt.

Le prêt sur gage pour obtention rapide de fonds

Le prêt sur gage est simple, facile et rapide pour tous ceux qui ont un besoin de trésorerie immédiat. Contre le dépôt d’un objet de valeur au crédit municipal, un prêt peut vous être accordé quand bien même vous seriez fiché.

Pour ce faire, vous devez simplement vous munir :

  • d’une pièce d’identité
  • d’un justificatif de domicile de moins de trois mois
  • éventuellement de tout document attestant de la valeur de l’objet en question.

En cas d’acceptation du prêt, un contrat de prêt d’une durée de 6 mois à un an est établi et la somme d’argent vous est généralement remise dans l’heure,

Les objets sont estimés par des experts ; le prêt représente 50 à 70 % de la valeur estimée de votre objet. A l’issue du remboursement du prêt avec intérêts, vous récupérez l’objet en question.

En cas de difficulté financière, il suffit de payer les intérêts pour renouveler le prêt. En cas de non remboursement, l’objet sera vendu aux enchères. En moyenne, 9 personnes sur 10 récupèrent l’objet déposé.

A l’inverse, si la vente ne suffit pas à couvrir le remboursement, le déficit est supporté par l’établissement. Il ne vous sera donc pas réclamé. En moyenne, 9 personnes sur 10 récupèrent l’objet déposé.

La vente à réméré pour les propriétaires

Les propriétaires fichés auprès de la Banque de France peuvent solder leurs dettes en apportant leur logement en garantie. En d’autres termes, il s’agit d’une vente avec option de rachat, dans laquelle l’acheteur est un investisseur dont le but n’est pas de s’approprier votre logement, mais d’encaisser un loyer jusqu’à votre éventuel rachat.

Cet investisseur achète votre habitation devant notaire, sans pouvoir l’occuper ni vous mettre dehors. Pendant tout ce temps, vous restez chez vous et payez un loyer à l’investisseur. La faculté de rachat est valable pour une durée de six mois à cinq ans.

Le recours prudent aux sites web

 

Le crédit à l’étranger en ligne

En tant que citoyen membre de l’Union européenne, vous avez parfaitement le droit de souscrire un prêt dans un des pays membres et ce, sans que les banques étrangères n’aient accès aux fichiers. Il vous est donc plus facile de négocier.

Restez cependant vigilant. En effet, les règles ne sont pas toujours les mêmes qu’en France.

Renseignez-vous alors sur l’existence d’éventuelles pénalités de remboursement anticipé. Regardez de près si l’on vous propose un taux variable ou fixe, et s’il est variable, s’il présente des risques d’accroissement exponentiel.

Les sites de crédits spécialisés et le microcrédit

Des organismes de crédits réservés aux fichés Banque de France existent. FICP est un site web dont l’objectif est de mettre en relation les personnes fichées à la Banque de France et les organismes de rachat de crédit FICP.

Tout le monde est accepté, aussi bien les bénéficiaires du RSA que les chômeurs longue durée.

Des micro-crédits peuvent être octroyés à des fins personnelles (achat d’une voiture, remplacement d’un équipement électro-ménager etc.) ou professionnelles (achat d’une machine, lancement d’une activité). Ils sont également connus sous l’appellation de prêts d’honneur.

Enfin, et nous ne vous le répèterons jamais assez, méfiez-vous des arnaques au crédit, monnaie courante sur les sites de prêts entre particuliers. Sur les forums, il est facile de trouver des particuliers prêts à accorder un emprunt aux personnes en difficulté. Cette alternative est de loin la plus risquée.

A lire aussi :

Continuer à lire