Comment payer moins de frais bancaires à l’étranger ?

Les frais bancaires à l’étranger sont parfois un poste de dépense important et que l’on n’anticipe pas. Voici les différentes options qui s’offrent aux voyageurs.

Comment payer moins de frais bancaires à l’étranger ?
Réduire ses frais bancaires lors de ses vacances à l’étranger

Lorsque l’on voyage à l’étranger, des frais bancaires peuvent être appliqués lors des retraits et des paiements. Tant que nous sommes sur le territoire français, nous sommes habitués à bénéficier de ombreux services gratuitement, mais il en va tout autrement dès que l’on sort de la zone euro. Voici quels sont les principaux frais bancaires à l’étranger et les solutions pour payer moins cher.

Les différents frais bancaires à l’étranger

Lorsque vous allez à l’étranger, vous avez 3 solutions pour payer vos achats sur place : soit vous partez avec des euros et vous changez ensuite l’argent une fois sur place, soit vous retirez de l’argent à un distributeur sur place, soit vous payez directement vos achats en carte bleue dans les commerces.

Changer de devise, une opération qui a un coût

Changer ses euros contre une devise étrangère n’est pas gratuit, et la plupart du temps ce n’est pas la solution que l’on privilégie. L’autre inconvénient de cette méthode, c’est qu’elle oblige à transporter avec soi une somme d’argent importante afin de pouvoir régler ses frais sur place pour tout le voyage. Il est toutefois judicieux de changer quelques devises avant le départ pour faire face aux premières dépenses dans le pays dans lequel vous vous rendez. Pour limiter les frais, mieux vaut anticiper et vous rendre dans un bureau de change au lieu d’attendre d’être à l’aéroport.

Frais sur les retraits

Lorsque l’on retire de l’argent dans un distributeur à l’étranger des frais peuvent être appliqués par la banque. Avant de vous rendre à l’étranger, pensez à prévenir votre banque afin qu’elle ne pense pas à une fraude si vous effectuez de nombreux retraits !

Les frais appliqués sont d’autant plus importants en proportion que les retraits sont faibles : le meilleur conseil pour limiter les frais bancaires à l’étranger est d’effectuer des retraits importants et peu fréquents. Toutefois, ce n’est pas toujours possible : dans certains pays les retraits sont limités et il n’est pas possible de retirer plus de 100 € en une seule fois.

Utiliser sa carte bancaire pour payer à l’étranger

C’est une option que peu de touristes privilégient. Le manque de confiance est l’une des principales raisons du manque de popularité du paiement par carte à l’étranger. Les systèmes de règlement ne sont pas toujours similaires aux nôtres et la crainte de la fraude reste omniprésente. Le deuxième problème, c’est que dans certains pays les commerces ne sont pas équipés de machines pour payer par carte bancaire.

Quoi qu’il en soit, si vous optez pour cette option, sache que la banque prélève une commission sur chacun des paiements faits en devises étrangères. Et cela est valable lors des voyages que vous effectuez mais aussi si vous effectuez des achats en ligne à l’étranger !

Choisir une banque en ligne pour réduire les frais bancaires à l’étranger

C’est une option intéressante notamment en ce qui concerne les paiements : les frais appliqués sur les paiements à l’étranger sont souvent moins importants chez les banques en ligne.

Cette option est de toute façon avantageuse financièrement parlant sur le long terme car les frais des banques en ligne sont moins élevés que ceux des banques traditionnelles. Si vous voyagez régulièrement, il peut être intéressant de comparer les établissements en ligne afin de trouver quel est celui qui prélève le moins de frais bancaires à l’étranger.

Autres astuces pour réduire les frais bancaires à l’étranger

Les cartes prépayées permettent de limiter les risques de perte liées à la fraude et peuvent être pratiqués pour les voyageurs réguliers. Il s’agit d’une carte que l’on utilise comme une carte bancaire classique mais qui n’est pas reliée à votre compte courant, vous ne pouvez donc pas retirer plus que le solde versé.

Les traveller chèques peuvent aussi être des options intéressantes si vous voyagez et que vous ne voulez pas retirer les devises avant d’être sur place. En vous rendant dans un bureau agréé, vous pourrez une fois sur place échanger le traveller chèque contre des devises locales.

Pour limiter les frais bancaires à l’étranger sur les paiements, il est parfois possible d’utiliser PayPal ou tout autre système de paiement en ligne : c’est notamment le cas pour les achats à l’étranger en ligne, les réservations d’hôtel ou de restaurant, etc.

A lire aussi :