Remboursement de lunettes : y voir plus clair !

Vous devez porter des lunettes ou des lentilles ? Voici ce qu'il faut savoir sur le remboursement des dépenses liées à l'achat de lunettes de vue.

Remboursement de lunettes : y voir plus clair !
Les prises en charge à la loupe

Acheter des lunettes de vue peut autant être une nécessité qu’un investissement. Les prises en charges financières couvrent rarement la totalité des frais engagés. Pour y voir plus clair sur le remboursement des lunettes, levons le flou sur ses modalités de calcul !

Le remboursement de lunettes proposé par la Sécurité sociale

L’achat de lunettes de vue est avant tout une dépense médicale. Au-delà du confort, bien voir, ou simplement voir, est un impératif de santé. Les équipements d’optique sont ainsi pris en charge par le système de protection sociale, au titre de l’assurance maladie.

Cependant, ce remboursement de lunettes ne correspond pas à une prise en charge intégrale des frais engagés. L’équilibre financier de la sécurité sociale impose Quelles sont les modalités de remboursement de la Sécurité Sociale ?, et l’achat de lunettes de vue est l’un des postes les plus concernés par ce souci d’économie.

Le remboursement de lunettes est assuré par la sécurité sociale : si les lunettes font l’objet d’une prescription médicale et dans la limite de 60 % du tarif de base fixé par la sécurité sociale

Qu’est-ce que le tarif de base de remboursement de la Sécurité Sociale ?

On entend par « tarifs de base » de la sécurité sociale les forfaits de référence sur lesquels sont calculés les remboursements.

Quel pourcentage rembourse la sécurité sociale ?

Il existe des tarifs de base :

  • pour les montures de lunettes (majorés pour les moins de 18 ans),
  • et pour les verres correcteurs (le tarif de base variera ici en fonction de la nature de la correction de l’assuré).

Ces montants de référence sont consultables sur le site de l’assurance maladie

La prise en charge habituelle pour les verres correcteurs est de 60 %.

Prenons un exemple : pour un enfant de 16 ans, pour une monture de lunettes, le tarif de base de remboursement est fixé à 30,49 euros.

Le remboursement correspondra donc à 60 % de 30,49 euros, soit 18,29 euros.

Notez qu’il est possible de se faire rembourser plusieurs paires de lunettes par an si la vue se dégrade et que cette évolution justifie l’adaptation de la correction.

Types de verres particuliers et lentilles

À savoir : la sécurité sociale rembourse les prestations « socle ». Ainsi par exemple, les verres correcteurs « amincis » (pour les personnes ayant des corrections importantes) sont considérés comme une option à vocation esthétique et le surcoût ne sera pas pris en charge.

Si la pathologie le justifie, il est possible d’obtenir le remboursement de verres correcteurs teintés. Pour certaines affections, le remboursement des lentilles est désormais possible. Il faut dans ce cas que les lentilles aient été prescrites.

Quel complément de financement est possible pour le remboursement des lunettes ?

Une complémentaire santé pour le remboursement des lunettes

Les mutuelles complémentaires pourront permettre à l’assuré de bénéficier d’une prise en charge supplémentaire (dans le cadre de forfaits annuels, de pourcentage des frais engagés, etc.). Toutefois, les modalités de ce financement dépendront des options souscrites par l’assuré dans le cadre de son contrat individuel (complémentaire de base, complémentaire renforcée, etc.). En outre, le montant de remboursement des lunettes par une mutuelle ne peut excéder des plafonds définis réglementairement.

Quelle mutuelle rembourse le mieux ?

Ce n’est pas tant la mutuelle qui compte mais le contrat que vous avez décidé de souscrire. Toutes les complémentaires santé fonctionnent sur le même principe, il existe différentes formules de remboursement : plus votre cotisation mensuelle est élevée, plus le taux de remboursement pour les actes médicaux sera élevé.

À cette formule de base s’ajoutent généralement deux options : les renforts optiques et dentaires. Ces deux postes étant très mal pris en charge, il est possible de demander une meilleure prise en charge à la complémentaire santé moyennant un supplément de cotisation. Il est donc possible de se constituer une formule à la carte chez la plupart des assureurs.

Que faire si le remboursement des lunettes est insuffisant avec ma mutuelle obligatoire ?

Les salariés sont obligés de souscrire le contrat de mutuelle proposé par leur employeur. Parfois, il est insuffisant pour le remboursement des lunettes. Dans ce cas il peut être intéressant de se rapprocher d’une autre mutuelle et de faire une demande de surcomplémentaire santé : moyennant un supplément de cotisation, la couverture optique sera améliorée.

Les astuces pratiques pour ne pas payer trop cher vos lunettes

1. Recyclez vos anciennes montures

Une monture de lunettes que vous portiez il y a une dizaine d’années et qui est restée en bon état peut très bien être réutilisée, et vous apportera un coup de jeune ! Demandez à l’opticien de monter vos nouveaux verres correcteurs dessus.

2. Sollicitez des devis

De nombreuses enseignes d’optique proposant des prestations « low cost » ont vu le jour ces dernières années. Faites jouer la concurrence et demandez des devis pour choisir l’offre la plus avantageuse au regard de vos besoins !

A lire aussi :