10 trucs et astuces pour préparer votre voiture pour l’hiver

La saison froide bat son plein. En tant que conducteur responsable, il est nécessaire d’entretenir votre voiture pour l’hiver. On vous conseille !

10 trucs et astuces pour préparer votre voiture pour l’hiver
Quelques réflexes à adopter pour bien préparer sa voiture pour l’hiver

Givre, neige, verglas, l’hiver est une saison particulièrement redoutée par les véhicules. Rien de tel pour mettre à mal votre journée qu’une panne par matin de grand froid. Afin de préparer votre voiture pour l’hiver, nous vous recommandons 10 astuces qui vous aideront à bien l’entretenir par temps froid et neigeux.

10 conseils pour préparer votre voiture pour l’hiver

1. Optez pour des pneus d’hiver

Cela va de soi ! Les pneus d’hiver améliorent les performances sur la neige ou la glace, mais également sur la chaussée, qu’elle soit sèche ou humide. L’avantage d’un pneu d’hiver est aussi son adhérence, qui est largement supérieure et qui assure un freinage rapide et efficace.

Le pneu hiver est bien évidemment le plus adapté pour affronter la période hivernale. Mais il a deux inconvénients : le coût et le stockage. En effet, vous devrez stocker votre pneu hiver le reste de l’année et si vous n’avez pas de garage cela prendra de la place, de plus vous devrez stocker vos pneus hiver et veiller à ce qu’ils ne s’abîment pas.

pneus hiver

2. Les pneus quatre saisons

Mais qu’est-ce qu’un pneu toutes saisons ? En théorie, c’est un pneumatique qui peut rouler aussi bien en été (à des températures élevées) qu’en hiver (par temps froid et sur la neige). En réalité, il ne peut être excellent dans les deux domaines, mais il doit offrir un certain compromis et des performances équilibrées.

Le pneu quatre saisons ou toutes saisons vous permettra donc de rouler toute l’année en limitant les frais. Cependant, les manufacturiers précisent qu’un pneu quatre saisons ne peut pas être aussi bon qu’un pneu été lors des températures élevées (+ de 30°), ni aussi bon qu’un pneu hiver sur route très enneigée.

3. Changez l’huile de moteur

Pour réduire les risques d’usure du moteur, utilisez une huile compatible avec votre voiture pour l’hiver. Vous devez vous orienter vers une huile de bonne qualité, si possible très visqueuse, et qui est adaptée à la saison froide. Le problème des huiles de moteur standard est qu’elles ont tendance à s’épaissir en hiver, ce qui peut entraîner des défauts de lubrification et finalement endommager le moteur.

4. Pensez à votre visibilité

En hiver comme en été, la visibilité est une priorité. Pendant la saison froide, les chutes de neige et le brouillard entraînent des conditions routières difficiles. Afin de voir clair en toutes circonstances, changez vos essuie-glaces dès les premiers jours de l’automne. Assurez-vous aussi que le réservoir de lave-glace est plein et que les dégivreurs sont bien fonctionnels.

5. Vérifiez votre batterie

Sans une batterie qui tient le choc, votre véhicule aura bien du mal à affronter la saison froide. Inspectez donc votre batterie à la recherche d’éventuelles traces de corrosion. Il est bien connu que les périodes de grand froid peuvent nettement affaiblir votre batterie. Une batterie faible peut être problématique, car elle perd 30 à 40% de son intensité par temps de grand froid. La durée de vie d’une batterie d’automobile est en moyenne de cinq ans. Au bout de trois ans d’utilisation, vous devriez donc la contrôler au moins une fois par semestre.

6. Contrôlez vos feux

Pensez aussi à vérifier le système d’éclairage de votre véhicule ! Votre voiture pour l’hiver devra disposer de phares et clignotants en parfait état. Cela est essentiel pour garantir votre sécurité, celle de vos passagers et des autres automobilistes. Si vous constatez que l’un de vos phares est brûlé, changez-le rapidement. S’il vous paraît un peu trop sombre, nettoyez-le. Les trousses de réparation de lentilles vendues chez les détaillants sont parfaites pour lui redonner son éclat d’origine !

Vous savez maintenant quoi faire pour préparer votre voiture pour l’hiver. N’oubliez pas de ranger une trousse d’urgence dans votre véhicule. Elle doit contenir l’ensemble des équipements de sécurité requis : gilet fluorescent, triangle de signalisation et éthylotest sont obligatoires !

voiture hiver phares

7. Vérifiez la pression des pneus

Avec le froid, la pression diminue. La baisse des températures fait aussi durcir la gomme, ce qui entraîne moins d’adhérence, d’où l’intérêt de monter des pneus hiver.

8. Vérifiez le niveau des liquides

Vérifiez également si votre lave-glace anti-gel est adapté aux températures négatives, et si ce n’est pas le cas changez-en pour un liquide lave-glace anti-gel. Attention ! N’ajoutez surtout pas d’eau car elle gèlera, et entraînera un risque de court-circuit au niveau de la pompe.

Pensez aussi au liquide de refroidissement car le moteur est plus sollicité l’hiver, pour compenser le froid tout en assurant le fonctionnement de fonctions comme le chauffage. S’il évite au moteur de surchauffer, il a également des propriétés antigel.

9. Pensez à vos freins

Contrôlez également vos plaquettes de frein. Si elles sont en mauvais état, votre freinage mettra votre vie et celle des autres en danger. Laissez le trophée Andros aux professionnels de la glisse.

10. Faire un tour chez votre garagiste

Entre deux vagues de froid, une petite visite au garage peut en effet éviter bien des problèmes. Retrouvez tous nos conseils pour économiser sur le garagiste, réparer votre voiture vous-même et économiser sur les frais de réparations et si vous souhaitez vous faire assister par un professionnel et acquérir les bons gestes lisez notre article sur les garages associatifs.

A lire aussi :