Helder Santos
Helder Santos
22 Mai, 2019 - 10:30
Que faire en cas de perte de sa carte électorale ?

Que faire en cas de perte de sa carte électorale ?

Helder Santos

Vous voulez voter et vous constatez la perte de votre carte électorale ? Ne stressez pas ! Nous vous expliquons quoi faire.

L’article continue en dessous de cette annonce

La perte de sa carte électorale n’est pas quelque chose de grave en soi. En effet, différentes solutions existent et vous permettront tout de même d’aller voter. Explications.

Comment réagir en cas de perte ou de vol de sa carte électorale ?

Si jamais vous avez perdu votre carte d’électeur ou bien si on vous l’a volé, vous devez informer les services de police ou de gendarmerie afin que personne ne puisse l’utiliser frauduleusement.

Vous pourrez ensuite demander à votre mairie une attestation d’inscription sur la liste électorale, attestation que vous pourrez présenter à votre bureau de vote.

Si toutefois vous n’avez pas effectué cette démarche, il vous est tout de même possible de voter en vous présentant le jour du scrutin avec une pièce d’identité.

Perte de sa carte électorale : 3 choses à savoir

1. La carte d’électeur est-elle obligatoire pour voter ?

La réponse est non. Même lorsque l’on constate la perte de sa carte électorale, il est tout de même possible d’aller voter. Toutefois, il sera nécessaire d’apporter un justificatif d’identité et bien évidemment être inscrit sur les listes électorales.

En complément, il est généralement recommandé de demander à la mairie une attestation d’inscription sur les listes du bureau de vote.

2. Quels documents peuvent remplacer la carte électorale ?

Étant donné qu’il est nécessaire de démontrer son identité, différents justificatifs sont acceptés dans les bureaux de vote :

  • La carte nationale d’identité,
  • Le passeport,
  • La carte vitale (avec photo),
  • Le permis de conduire,
  • Le permis de chasse remis par l’État (avec photo),
  • La carte famille nombreuse remise par la SNCF,
  • Le livret de circulation,
  • La carte de circulation ou carte d’identité remise par les autorités militaires (avec photo),
  • La carte de combattant chamois ou tricolore,
  • La carte d’invalidité civile ou militaire (avec photo),
  • La carte de fonctionnaire de l’État (avec photo),
  • La carte d’élu local ou de parlementaire (avec photo),
  • Un récépissé remis en cas de contrôle judiciaire et équivalant à un justificatif d’identité.

Ne pas oublier d’essayer de fournir l’attestation d’inscription sur les listes du bureau de vote.

L’article continue en dessous de cette annonce

À noter que pour certaines élections la carte de séjour est acceptée.

3. Peut-on voter sans carte électorale lorsque l’on vit à l’étranger ?

La réponse est également oui. Cela est valable pour les élections qui sont ouvertes aux Français de l’étranger. Il faudra être inscrit sur les listes électorales de l’ambassade ou du consulat de France dans le pays de résidence.

Les documents acceptés sont :

  • La carte nationale d’identité,
  • Le passeport,
  • Carte d’immatriculation consulaire,
  • Carte d’inscription au registre des Français de l’étranger,
  • Tout document officiel remis par une entité publique française où figurent noms, prénoms, date et lieu de naissance et la photo de la personne concernée. Ainsi que l’identité de l’autorité qui a remis le document avec la date et le lieu de délivrance,
  • Tout document officiel remis par une entité publique de l’Union européenne ou de l’Espace Économique Européen où figurent noms, prénoms, date et lieu de naissance et la photo de la personne concernée. Ainsi que l’identité de l’autorité qui a remis le document avec la date et le lieu de délivrance.

A lire aussi :

Share Tweet Pin Email WhatsApp