Essence ou diesel : que choisir ?

Entre un moteur essence ou diesel, difficile de faire un choix. Découvrez les critères qui vous aideront à y voir plus clair, afin de faire le bon choix.

Essence ou diesel : que choisir ?
Essence ou diesel, le dilemme !

La France est l’un des pays les plus friands de moteurs diesel. Cependant, ils sont aujourd’hui sous le feu des critiques en raison de leurs effets désastreux sur l’écologie. En conséquence, un grand nombre d’acheteurs se retrouvent perdu au moment de choisir le type de carburant pour leur future auto. Alors que faut-il choisir entre essence ou diesel ? Dans quels cas privilégier l’une ou l’autre option ?

Essence ou diesel : choisir en fonction de l’utilisation que l’on fait de son véhicule

Il est important de faire le point sur l’usage que l’on fait de sa voiture avant de choisir. Si vous avez besoin de la voiture uniquement pour des petits trajets quotidiens, pour aller au travail, chercher les enfants à l’école ou bien encore faire les courses, une essence convient très bien. De nombreux constructeurs proposent d’ailleurs des citadines qui n’existent qu’en essence.

En revanche, si vous êtes amené à effectuer de longs trajets tous les jours, par exemple parce que vous vivez dans une zone rurale ou dans une banlieue éloignée et qu’il vous faut parcourir plusieurs dizaines de kilomètres pour aller travailler, le moteur diesel est alors plus approprié, avec une consommation de carburant qui reste moindre.

Globalement, on dit qu’en dessous de 20 000 km par an, une voiture essence est suffisante. Au-delà, il est avantageux de réfléchir à l’acquisition d’un diesel, voir d’une hybride.

Le diesel, une bonne solution pour votre budget ?

Un véhicule diesel est économique si votre usage est conséquent. Le diesel est destiné avant tout aux gros rouleurs, pour de longs trajets en France ou à l’étranger dans le cadre du travail et des vacances. Dans ce cas, oui, cela ne fait aucun doute, les économies réalisées sont indéniables comparé à une motorisation essence. Sans compter que le moteur étant plus résistant, il nécessite en général moins de révisions.

Cependant, certains critères sont à prendre en compte, des critères qui confirment qu’un véhicule diesel implique aussi un certain nombre de dépenses dont les montants peuvent être salés :

  • Une voiture diesel est plus cher à l’achat
  • Les pièces sont plus chers à remplacer en cas de panne
  • Le coût de l’assurance auto est globalement plus cher (à hauteur de 10 à 15%) pour les moteurs diesel

Il ne faut pas non plus oublier que le prix du diesel ne cesse n’augmenter, ce qui a valu en France une grande vague de contestations avec la colère de nombreuses personnes manifestant contre la taxation toujours plus dense de ce carburant.

Même si l’État a décidé de ne pas augmenter les taxes pour cette année 2019, le tarif actuel reste élevé, se rapprochant de plus en plus du tarif de l’essence. Il n’est donc pas certain que le prix du carburant reste très longtemps un argument de poids pour tous ceux qui souhaitent faire l’acquisition d’une voiture diesel.

Le malus écologique, l’autre critère important

Que l’on achète une voiture diesel ou essence, un dispositif a été mis en place afin de sanctionner l’acquisition ou la location d’un véhicule dit polluant : le malus écologique. Cette taxe, qui est une majoration du prix à l’achat, varie de 150€ à 8 000€ selon la quantité de CO2 émise.

Il est donc important de bien se renseigner sur cette taxe au moment de l’achat d’un nouveau véhicule car la répercussion sur le prix peut-être conséquente et à terme, dissuasive.

L’impact environnemental

Voilà un sujet d’actualité qui risque de prendre de plus en plus de place dans nos vies quotidiennes : la pollution et le réchauffement climatique. L’utilisation des voitures diesel et essence par de nombreuses personnes conduit à une dérèglementation du climat et donc à des phénomènes environnementaux inquiétants pour la planète.

Les voitures polluantes émettent des gaz à effet de serres qui polluent l’atmosphère. On retrouve le CO2 mais également le NOx et les benzopyrènes (particules fines), et concernant ces derniers, les principaux responsables se trouvent être les moteurs diesel.

Il est important de retenir que les deux types de motorisations sont polluantes mais que le diesel, surtout depuis l’affaire Volkswagen, reste pointé du doigt par les autorités et qu’un moteur essence est moins fortement sanctionné par le Crit’Air.

Alors, essence ou diesel, que choisir ?

Que faut-il retenir de toutes ces données ? Et bien en premier que le choix d’une nouvelle voiture se fait souvent en fonction des distances que l’on a à parcourir et des répercussions sur les dépenses.

En premier lieu, les gros conducteurs, ceux qui sont amenés à passer plusieurs heures sur la route chaque jour ont tout intérêt à s’orienter vers un véhicule diesel, plus fiable, plus solide et donc moins onéreux sur le long terme.

En revanche, les personnes qui utilisent leur voiture sur des petits trajets ont tout intérêt à acquérir une voiture essence, moins coûteuse à l’achat et à assurer.

Concernant la pollution, les règles sont de plus en plus strictes et risquent de le devenir de plus en plus. Il est certainement très important que les personnes qui n’ont pas une grande utilité de leur véhicule songent à acquérir une essence, un peu moins polluante que le diesel, ce qui n’est pas aisé car un grand nombre de français pensent toujours que les diesel sont les meilleurs véhicules existants. Et à terme, certainement même songer à acheter une voiture 100% électrique, la voiture la plus écologique. Et il est bon de souligner que diverses aides de l’État encouragent à l’achat de ces voitures plus respectueuses de l’environnement et de la planète.

A lire aussi :