Essence ou diesel : que choisir ?

Entre un moteur essence ou diesel, difficile à faire un choix. Découvrez les critères qui vous aideront à y voir plus clair, afin de faire le bon choix.

Essence ou diesel : que choisir ?
Essence ou diesel, le dilemme !

La France est l’un des pays les plus friands de moteurs diesels. Cependant, bon nombre d’études viennent de sortir démontrant que la prédominance de ce type de motorisation était une erreur en termes écologiques et économiques. Du coup, bon nombre d’automobilistes se recentrent vers le traditionnel moteur essence. Mais que faut-il choisir entre essence ou diesel ? Dans quels cas privilégier l’une ou l’autre option ?

Les motorisations essence pour les petits rouleurs

Gare aux idées reçues, un moteur diesel n’est pas toujours plus rentable qu’un moteur essence. À cause des différentes normes anti-pollution, les moteurs diesel sont en effet devenus moins fiables et durent moins que leurs prédécesseurs. Dès lors, entre le remplacement de pièces, l’entretien général, etc. il n’est pas sûr du tout que cela en vaille le coup.

Tout va dépendre de l’usage. Le prix au litre de l’essence est actuellement plus élevé que le diesel. La consommation est aussi légèrement supérieure. Un moteur essence se destine aux “petits rouleurs” principalement mais aussi à ceux qui font de la ville et des petits trajets. Dans ce cas, le moteur essence s’avère plus intéressant que le diesel.

Ainsi, tout va dépendre de votre profil de conducteur et, globalement, en dessous de 20.000 kms par an, optez pour une motorisation essence. Au-delà de ce seuil, il pourra s’avérer plus judicieux de penser à un moteur diesel ou, pourquoi pas même hybride.

Le diesel, une bonne solution pour votre budget ?

Un véhicule diesel est économique si votre usage est conséquent. Le diesel est destiné avant tout aux gros rouleurs. Mais outre ce cap très théorique des 25 000 km/an, c’est davantage le type de parcours qui doit motiver l’achat d’une voiture diesel. Vous utilisez votre véhicule pour de longs trajets en France ou à l’étranger pour vos vacances. Dans ce cas, l’usage d’un véhicule diesel est largement rentable.

Le prix à la pompe du gasoil ne cesse d’augmenter et mauvaise nouvelle cela continuera en 2018. Il sera donc de moins en moins économique, surtout que le surcoût à l’achat de l’ordre en moyenne de 25% représente une charge pour votre budget.

Pour amortir l’achat d’une voiture diesel qui, rappelons-le, est plus chère qu’une version équivalente en essence, il vous faudra rouler beaucoup. En effet, c’est en faisant des économies sur la consommation de carburant et sur le coût d’achat au litre du diesel que vous pourrez faire des économies. Bien entendu, il vous faudra également espérer que votre voiture ne connaisse pas trop de soucis mécaniques.

Alors, essence ou diesel, que choisir ?

Selon que vous êtes un petit ou un gros rouleur, vous pourrez dès lors déterminer quelle motorisation choisir. Mais sachez également que vous pourrez prendre d’autres éléments en compte comme :

  • Le couple plus important sur les moteurs diesel (utile en cas de dépassement)
  • Le silence des voitures essence par rapport au diesel (en règle générale)
  • Le prix à la revente (plus intéressant chez les motorisations diesel)
  • Le coût de l’assurance auto globalement plus chère (à hauteur de 10 à 15%) pour les moteurs diesel

Dans tous les cas, avant de prendre une décision entre essence ou diesel, prenez le temps de la réflexion en analysant vos besoins immédiats et à venir. Tenez-vous également informé des modifications réglementaires et fiscales liées aux motorisations essence ou diesel.

Malgré une image ternie par l’affaire du Dieselgate, le mazout reste plébiscité par de nombreux automobilistes. Dans les faits, certains choisissent le diesel de manière tout à fait consciente et réfléchie. D’autres, les indécrottables, adoptent le diesel par méconnaissance des autres sources d’énergie. Le diesel est-il vraiment encore un choix viable en 2018 ?

Des impacts environnementaux certains

Le diesel a un impact certain sur l’environnement et produit des émissions polluantes malgré le filtre à particules qui diminue simplement leur émission. Les conséquences sur l’environnement et la santé sont bien réels.

Les moteurs diesel sont moins fiables

Malgré les efforts des constructeurs pour adapter leurs motorisations, les diesels ont perdu en fiabilité. Ils sont ainsi moins fiables que la majorité des moteurs essence, avec des coûts d’entretien bien supérieurs. A cela s’ajoute un surcoût à l’achat que vous devez prendre en compte.

Acheter une voiture diesel, est-ce tendance en 2018 ?

Si vous utilisez votre véhicule quotidiennement pour des trajets de plus de trente minutes conjuguant autoroutes et nationales, alors le diesel peut être un bon choix. Inversement, un automobiliste, qui fait de la ville et des petits trajets, n’a aucun intérêt à acheter un diesel : le risque de panne est plus grand, l’encrassement un passage obligé et la pollution bien présente.

Le moteur diesel n’est donc pas un pré-requis pour être un automobiliste intelligent. De même, l’état encourage davantage l’utilisation de véhicules moins polluants.

L’Etat dispose de plus d’une nouvelle contrainte le “Crit’Air”. Les voitures diesel seront donc interdites de circuler en ville quand la qualité de l’air sera affectée, notamment en cas de forte pollution. Avec des augmentations régulières du prix du diesel et une indexation sur le prix de l’essence annoncée pour 2020, les beaux jours du diesel de papa appartiendront à la mémoire collective.

L’essence un plaisir de conduire encore possible ?

Le bruit d’un moteur à essence est apprécié par les connaisseurs. Cependant, les moteurs essence d’aujourd’hui répondent à des normes toujours plus strictes. En ces temps de mesures en faveur de la sécurité routière et de la possibilité de réduire la vitesse sur les routes nationales à 80 km/h, les véhicules essence perdent de la puissance et ressemblent de plus en plus à leurs cousins diesel.

Cependant, c’est un fait, les moteurs diesel consomment moins tout en rejetant eux aussi des particules fines. Ce bon filtre à particule équipe certains modèles ce qui constitue un argument supplémentaire.

Le moteur essence pollue aussi et depuis l’introduction de l’injection directe, les voitures essence rejettent tout autant de particules fines que les moteurs diesel. Certains modèles disposent d’un filtre à particules comme pour les modèles diesel.

La réduction constante des cylindrées pose la question de la fiabilité des moteurs essence actuels. Cette pratique ne joue clairement pas en faveur des moteurs essence. Les constructeurs devront faire un choix dans les mois et les années à venir.

Toutefois, le moteur essence reste une solution intéressante. Non seulement parce qu’il s’agit du moteur pouvant procurer le plus de plaisir si la puissance suit. C’est aussi un moteur qui est moins fortement sanctionné par le Crit’Air.

A lire aussi :