Allocation chômage : mode d’emploi

Comprendre les conditions et modalités d'attribution des allocations chômage.

Allocation chômage : mode d’emploi
Conditions et calcul

Les allocations chômage sont attribuées aux demandeurs d’emploi sous réserve qu’ils remplissent certaines conditions. Cette indemnisation présente des spécificités dans son mode de calcul, ainsi que sur ses modalités d’attribution, notamment par le mécanisme des droits rechargeables.

Focus sur les grands principes des allocations chômage

Allocations chômage : comment en bénéficier ?

Les allocations chômage, également connues sous l’appellation allocations d’aide au retour à l’emploi (ARE), visent à indemniser les actifs involontairement privés d’emploi.

Pour pouvoir en bénéficier, il faut remplir certaines conditions, fixées par la convention d’assurance chômage, à savoir :

  • Etre inscrit comme demandeur d’emploi ou suivre une formation
  • Ne pas avoir quitté volontairement son emploi
  • Être à la recherche effective et permanente d’un emploi
  • Avoir cumulé 4 mois ou 122 jours de travail au cours des 28 derniers mois
  • Ne pas avoir acquis une retraite à taux plein

Licenciement, démission : quelle indemnisation ?

Pour pouvoir bénéficier de l’allocation de retour à l’emploi, le demandeur d’emploi doit avoir été involontairement privé d’emploi, c’est à dire que la fin de contrat de travail ne doit pas être de son fait (licenciement, fin de CDD).

Les allocations chômage sont également ouvertes aux personnes ayant sollicité une rupture conventionnelle, et dans certains cas de démissions, reconnus comme démissions légitimes (exemple: démission suite à la mutation du conjoint, à un mariage amenant un changement de résidence, etc.).

À savoir : en cas de doute sur le caractère légitime d’un motif de démission, il convient de se rapprocher de Pôle Emploi.

Le calcul du montant de l’allocation chômage

La valeur de référence pour le calcul de l’allocation chômage est le salaire antérieurement perçu par le demandeur d’emploi. Plus ce dernier était important, plus le montant de l’allocation le sera également.

Ce sont les salaires et les primes des 12 derniers mois qui sont pris en compte pour déterminer la valeur du salaire journalier de référence (SJR).

A noter : les indemnités de licenciements, les congés payés, … n’entrent pas dans le calcul.

Le montant de l’allocation chômage correspond au montant le plus élevé de l’une des opérations suivantes. :

  • 40.4 % du SJR + 11.84 euros
  • 57% du SJR.

Ce montant ne pourra ni être inférieur à 28,86 euros par jour, ni excéder 75% du SJR.

Pour une estimation de l’allocation, cliquez ici.

Allocations et droits rechargeables

Un chômeur qui retrouve une activité professionnelle alors qu’il n’a pas épuisé la totalité de ses droits aux allocations chômage, pourra retrouver ses droits non perçus s’il est de nouveau au chômage. La condition : avoir travaillé au minimum 150 heures. Les nouveaux droits acquis viendront s’ajouter à ce reliquat de droits non consommés.

A savoir : lorsque le demandeur d’emploi a épuisé ses droits ARE, il peut, dans certains cas, bénéficier de l’ASS.

A lire aussi :